MAINTENANT, IL FAUT DES ARMES