LES ANNEES WEIMAR, UNE CULTURE DECAPITEE