LES PREMIERS JOURS DE L'INHUMANITE, KARL KRAUS ET LA GUERRE