LA GAUCHE A L'AGONIE : 1968-2017