ANDRE GORZ, UNE VIE