CHER MONSIEUR LE PRESIDENT : QUAND LES FRANCAIS ECRIVAIENT AU PRESIDENT WILSON