LE FRANCAIS AU POLE SUD : LE POURQUOI PAS EN ANTARCTIQUE