Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

CAMPO, Estanislao del

[ARGENTINE] (Buenos Aires, 1834 ? Buenos Aires, 1880). Militaire de carrière, homme politique, journaliste, fondateur du journal libéral Porvenir Argentino (1867), il est surtout connu comme l'un des représentants de la littérature gauchesque. Sous le nom d'Anastasio el Pollo, il composa en 1866 son chef-d'?uvre Fausto (impresiones de Anastasio, en la representación de la ópera de Gounod en el Teatro Colón de Buenos Aires), qui rapporte les impressions d'un gaucho qui a assisté à la représentation du Faust de Gounod au Théâtre Colón de Buenos Aires et qui la raconte à un autre gaucho comme s'il s'agissait de faits réels.

ANTHOLOGIES / REVUES : Poèmes dans Anthologie de la poésie ibero-américaine, Nagel, 1956.

Faust argentin. Spectacle musical, textes d?Alfredo Arias, René de Ceccatty, Jorge Schussheim et Estanislao del Campo, suivi de Fausto Criollo, poème d?Estanislo del Campo, bilingue, adaptation française de René de Ceccatty. [Arles], Éditions Actes Sud-Papiers, 1999, 104 p., 14.94 ?.

FILMOGRAPHIE : El Fausto criollo (1979), film de Luis Saslavsky et Miguel Angel Lumaldo, scénario de Luis Saslavsky et Estela Canto, avec la collaboration de Luisa Mercedes Levinson et Enrique Anderson Imbert, avec Claudío García Satur, María del Carmen Valenzuelas, Pedro Quartucci.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook