Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15


[ISLANDE] (Akranes, près de Reykjavík, 1921 ? 1998). L'un des principaux chefs de file de l'école dite « atomique », regroupée autour de la revue d'avant-garde Birtingur (1955-1986) et qui aura profondément renouvelé la poésie islandaise en rompant avec les contraintes formelles de la tradition et en ouvrant son inspiration aux problèmes de l'actualité. Après des études musicales abandonnées au profit de la littérature, il a publié des poésies dans une tonalité qui rappelle Paul Eluard : Skrifad í vindinn [Écrit dans le vent], 1953 ; Nóttin á herdum okkar [La nuit sur nos épaules], 1958 ; Sögur í naesta luísi [Chant dans la maison voisine], 1966 ; Thú sem hlustar [Toi qui écoutes], 1973) ; Naeturferd [Voyage nocturne], 1982 ; Steinninn sem syngur, 1993 ; Hvar eru straetisvagnavnir ?, 1995. Traducteur de romanciers et de poètes français (Ljosdastund a Signubökkum, anthologie, 1988), il a également écrit des nouvelles, des romans, des récits autobiographiques et des livres de voyages.
« J'écris pour glorifier la liberté. Je crois en la bonté humaine, en la tolérance, en l'amour et en la beauté. Et je crois en l'art. Voilà pourquoi j'écris. Je crois que la bonne littérature est temoignage de vérité et recherche de vérité. Voilà pourquoi j'écris. Je crois que l'homme est un être imparfait et que la litterature est faite pour le lui rappeler. Voilà pourquoi j'écris. » (Réponse au questionnaire de Libération, 1985)
 
ANTHOLOGIES / REVUES : Poèmes dans les Lettres Nouvelles n° 4-5, 1973-74 ; Europe n° 647, 1983 ; Les Cahiers de Pandora n° 12, 1986 ; Les Boréales de Normandie . Catalogue 2e festival 1993 ; Hugur, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 1997 ; Poésie islandaise contemporaine, Autres Temps, 2001.
 
? La Nuit sur nos épaules (Nóttin á herðum okkar, 1958), poèmes, traduit de l'islandais par Régis Boyer. [Reykjavík], Éditions Helgafell, 1966, 54 p., épuisé.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

S
T
T

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Quelle "époque épique" !

    “Le temps est la matière vive de l’Histoire. Ainsi sont nés les époques, les périodes ou les âges de notre histoire.“ Mais que nous raconte une époque historique ? Et pourquoi et comment a-t-on décidé que telle période devait commencer ici et se terminer là ? Au delà d’un découpage mûrement réfléchi ou parfaitement aléatoire, une question demeure cependant : comment nommer ces césures ou ces continuités, ces quelques jours ou ces quelques siècles, et que dire des “noms de l’Histoire” ?

    6 février 2020

    >> Lire la suite

Facebook