Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

RECUEILS DE CONTES

 

— Contes des pays nordiques (Suède, Norvège, Islande), textes choisis et adaptés par G. Bourdoncle, illustrations de Nemours Bonin. [Paris], Éditions Fernand Lanore, 1935, VIII-178 p., épuisé ; rééditions chez le même éditeur : sous le titre Contes Nordiques, 1944, épuisé et sous celui de Légendes des pays nordiques, 1955, 144 p., épuisé ; réédition partielle chez le même éditeur sous le titre Contes de Suède et d'Islande, 1935, 64 p., épuisé 
[Contes islandais : Le jeune villageois et son chat — Le moulin — Lini, fils de roi — Olaf et Helga — Le fiancé et le revenant — Les phoques — Les animaux secourables — Le bouton d'or — La vache Bukolla]. 
  
— Contes scandinaves, textes choisis et adaptés par Milos Maly, traductions de Olga Hochwelcker et Yvette Joye, illustrations de Josef Liesner. [Paris], Éditions Gründ, 1973, 192 p. ; 4e édition 1983, épuisé. 
[Contes islandais : La gentille belle-mère — Le défunt reconnaissant — Comment l'âme de Brjam est arrivée au ciel — Les larmes en or — Comment les compères ont essayé de saisir la lune — La petite vache Bukolla — Un moulin miraculeux — Le prince ensorcelé]. 

— Contes populaires d'lslande, traduit de l'islandais et présenté par Régis Boyer, illustrations de Kjartan Guðjónsson. [Reykjavík], Iceland Review, 1983, 118 p., épuisé. 
[L'origine des elfes — Le valet de ferme — La femme-elfe en couches — Le Tungustapi — Père de dix-huit enfants dans le monde des elfes — Le valet et les ondins — D'un ondin — Gissur de Botnar — Jora de Jorukleif — Trunt trunt et les trolls de la montagne — Le berger de Silfrunarstadir — Profonds sont les chenaux d'Islande — Les mâchoires — Le bonnet du revenant — Le revenant et le coffre d'or — Le diacre de Myrká — Les sorciers des îles Vestmann — La revenante de Hleidrargadur — L'école noire — Saemundur le savant obtient la curé d'Oddi — La sorcière de Saxe — Le fifre du diablotin — La fenaison — Le chant du soleil — Debout tous les six au nom de Jésus ! — Bjarni Sveinsson et sa sœur Salvör Eyvindur-des-Monts — Le diable sur la poutre de l'église — La danse à Hruni — La perdrix des neiges — L'âme de mon cher Jón — L'ours qui lutta contre un tonneau — Le skoffin le Skuggabaldur et l'urdarköttur — La peau de phoque — Le couvent de Kirkubaer — La rivière Oxará — La contrée de Torfajökull — Là géante dans la barque de pierre — Bukolla et le gamin — La vieille veut quelque chose pour son filage — Profites-en tant qu'elle est sur mon nez — Tu profites Dieu de ce que je ne t'atteins pas — Est-ce que mes bateaux ne devraient pas sortir aujourd'bui ? — Maintenant je rirais si je n'étais pas mort]. 
  
— Jón Árnasson, La Géante dans la barque de pierre et autres contes d'Islande (Islenzkar þjóðsögur og oevintýri, 1862-64), choix, traduit de l'islandais et présenté par Jean Renaud et Ásdís Magnúsdóttir. [Paris], Éditions José Corti, « Merveilleux » n° 21, 2003, 416 pages, illus.,21.50 € 
[Voir : Dictionnaire bio-bibliographique des écrivains islandais contemporains] 
  
— Contes traditionnels de Scandinavie (Danemark, Norvège, Suède et Islande), textes choisis et adaptés par Jacques Cassabois, illustrations de Philippe Mignon, couverture de Anne Romby. [Toulouse], Éditions Milan, 2004, « Contes traditionnels », 182 p., 11.90 € 
[Contient des contes islandais d'après Jón Árnasson et Magnús Grimson].

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée d'hiver

    La rentrée hivernale se veut plus concentrée du point de vue de la production que celle de septembre, déjà nettement en retrait par rapport aux années précédentes. Qu’ils scrutent l’intime ou s’emparent d’une période du passé, les écrivains contemporains affichent toujours une belle ambition littéraire qui donne au lecteur le plaisir renouvelé de découvrir de nouvelles voix ou de retrouver certaines déjà plus familières et consacrées.

    6 janvier 2020

    >> Lire la suite

Facebook