Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

LITTÉRATURE ISLANDAISE ANCIENNE

EDDA

 

— Paul-Henri MALLET, Monuments de la mythologie et de la poésie des Celtes et particulièrement des anciens scandinaves . [Paris], Claude Philibert, 1756, XXX-178 p. (existe en XVIII-257 p.) ; rééditions, 1763, 1766, épuisé— nouvelle édition sous le titre Edda ou Monuments de la mythologie et de la poésie des anciens peuples du Nord . Barde, Manget & Cie, 1787, 334 p., épuisé. 
  
— Poèmes islandais (Völuspá [Prédiction de la prophétesse] ;VafÞrúðnismál [Dits de VafÞúðnir] ; Lokasenna [Sarcasmes de Loki], tirés de l' Edda de Sæmund), traduit de l'islandais par Frédéric-Guillaume Bergmann. [Paris], Imprimerie Royale, 1838, XVI-474 p., épuisé. 
  
— Les Eddas, traduit de l'islandais par Rosalie Du Puget, [contient : l'Edda de Snorri Sturluson (pp. 1-100) et l' Edda de Sæmund-le-Sage (pp. 101-436)]. [Paris], Librairie Française et étrangère, 1838, VI-528 p. ; rééditions : [Paris], Librairie de l'Association pour la propagation et la publication des bons livres, « Bibliothèque du Puget », 1846, 1865, 439 p., épuisé. 
  
— Trois chants de l'Edda (VafÞrúðnismál [Dits de VafÞúðnir] ; þrymskviða[Chant de þymr] ; Skírnisför [Voyage de Skínir]) traduit de l'islandais par William Edward Frye. Heideloff, 1844, XII-114 p., épuisé. 
  
— Les Chants de Sól (Sólarljóð [Lai du soleil], poèmes tirés de l' Edda de Sæmund), traduit de l'islandais par Frédéric-Guillaume Bergmann. [Paris], Éditions Treuttel & Würtz, 1858, 190 p., épuisé. 
  
— La Saga des Nibelungen dans les Eddas et dans le Nord scandinave,traduit de l'islandais par Emile L. V. de Laveleye. [Bruxelles], A. Lacroix, Verbocckhoven & Cie, 1866, 390 p., épuisé. 
  
— L'Edda, traduit de l'islandais par Emile L. V. de Laveleye. [Bruxelles], Librairie internationale, 1866, épuisé. 
  
— Le Message de Skírnir et les Dits de Grímnir (Skírnisför [Voyage de Skínir] ; Grímnismál [Dits de Grímnir], poèmes tirés de I'Edda de Sæmund), traduit de l'islandais par Frédéric-Guillaume Bergmann. [Strasbourg], Veuve Berger-Levrault, 1871, 326 p., épuisé. 
  
— Rasmus B. Andersson, Mythologie scandinave. Légende des Eddas,traduit de l'islandais par Jules Leclercq. [Paris], Éditions Ernest Leroux, 1886, 294 p., épuisé. 
  
— Les Eddas, traduit de l'islandais par William Ritter. [Paris], Éditions E. Dentu, « Petite collection Guillaume », 1893, 132 p., épuisé. 
  
— Sigurd et les Eddas, traduit de l'islandais par Emile L. V. de Laveleye. [Paris], Éditions Flammarion, « Auteurs célèbres » n° 383, 1900., épuisé. 
  
— Les Poèmes héroiques de l'Edda et la Saga des Völsungs, traduit de l'islandais par Félix Wagner. [Paris], Éditions Ernest Leroux, 1929, 274 p., épuisé. 
  
— Les Poèmes mythologiques de l'Edda, traduit de l'islandais par Félix Wagner. [Paris], Éditions Droz, « Bibliothèque de la Faculté de philosophie et des lettres de l'Université de Liège », fascicule n° 71, 1936, XII-276 p., épuisé. 
  
— Snorri Sturluson, L'Edda . Récits de mythologie nordique, traduit du vieil l'islandais, préfacé et annoté par François-Xavier Dillmann ; index, bibliographie. [Paris], Éditions Gallimard, « L'aube des peuples », 1991, 234 p., illus., 20 € 
  
— L'Edda poétique, traduit de l'islandais et présenté par Régis Boyer. [Paris], Éditions Fayard, « L'espace intérieur », 1992, 686 p., 33.60 €

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée d'hiver

    La rentrée hivernale se veut plus concentrée du point de vue de la production que celle de septembre, déjà nettement en retrait par rapport aux années précédentes. Qu’ils scrutent l’intime ou s’emparent d’une période du passé, les écrivains contemporains affichent toujours une belle ambition littéraire qui donne au lecteur le plaisir renouvelé de découvrir de nouvelles voix ou de retrouver certaines déjà plus familières et consacrées.

    6 janvier 2020

    >> Lire la suite

Facebook