Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

(Classement par date de publication en français)

ÉTUDES GÉNÉRALES SUR LES LITTÉRATURES DU NORD

 

— Rencontres et courants littéraires franco-scandinaves . Actes du 7e Congrès international d'histoire des littérature scandinaves (7-12 juillet 1968). [Paris], Éditions Minard / Lettres modernes, « Bibliothèque nordique » n° 4, 1973, 302 p., 24.39 € 
  
— Frédéric Durand, Les Littératures scandinaves (Danemark, Islande, Norvège, Suède). [Paris], Presses universitaires de France, « Que sais-je » n° 1586, 1974, 128 p., épuisé. 
  
— Littératures Scandinaves (Danemark, Islande, Norvège, Suède). [Nantes], Association du Festival du livre de Nantes, 1987, 96 p., 7.62 € 
  
— Régis Boyer, Histoire des littératures scandinaves (Danemark, Féröe, Islande, Norvège, Suède et auteurs finlandais de langue suédoise), des origines aux années 1980. [Paris], Éditions Fayard, 1996, 562 p.,38.10 € 
  
— Hugur . Mélanges d'histoire, de littérature et de mythologie offerts à Régis Boyer pour son 65e anniversaire, édition de Claude Lecouteux, avec la collaboration de Olivier Gouchet. [Paris], Presses universitaires de Paris-Sorbonne, « Voix germaniques », 1997, 378 p., 15 € 
  
— Le Secret d'Odin . Mélanges offert à Régis Boyer. Études recueillies par Marc Auchet. [Nancy], Presses universitaires de Nancy, « Études nordiques », 2001, 210 p., 27.44 € 
  
— Régis Boyer, Au nom du Viking . Entretiens avec Jean-Noël Robert. [Paris], Éditions Les Belles Lettres, 2002, 296 p., 18.50 €

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook