Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15


BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE
(classement par dates de parution)

ÉTUDES / ANTHOLOGIES / REVUES

— Europe, n°381, janvier 1961 : « Poètes noirs d'expression portugaise ». Choix et présentation de Mário de Andrade, traductions de Jean-Paul Rebec et Jorge Reis. [Paris], 1961, épuisé.
[Contient (p.3-25) des poèmes d'Agostinho Neto – Alda do Espírito Santo – Noémia de Souza – Gabriel Mariano – Kalungano ; et une nouvelle de Castro Soromenho].

— Présence Africaine n°65. [Paris], 1968, 7.60 €
[Contient (p.31-85) : Mário de Andrade, « La Poésie africaine d’expression portugaise, évolution et tendances actuelles »].

— La Poésie africaine d'expression portugaise. Choix et présentation de Mário de Andrade, traductions et adaptations de Jean Todrani et André Joucla-Ruau. [Honfleur], Éditions Pierre Jean Oswald, « Les poètes contemporains en poche » n°5, 1969, 152 pages, épuisé.
[CAP-VERT : Osvaldo Alcantara – Jorge Barbosa – Pedro Corsino Azevedo – Aguilnaldo Fonseca – Mário Fonseca – Gabriel Mariano – Oviedio Martins – António Nunes – Onesimo Silveira ; SÃO TOMÉ ET PRINCIPE : Costa Alegre – Alda do Espirito Santo – Tomaz Medeiros – Francisco José Tenreiro ; ANGOLA : Geraldo Bessa Victor – Fernando Costa Andrade – Viriato da Cruz – Mário António Fernandez de Oliveira – António Jacinto – Agostinho Neto ; MOZAMBIQUE : José Craveirinha – Kalungano – Rui de Noronha – Jorge Rebelo – Noemia de Sousa ; GUINÉE-BISSAU : Chants des maquis].

— René Pelissier, Africana. Bibliographies sur l’Afrique luso-hispanophone, 1800-1980. [Orgeval, Yvelines], R. Pelissier, « Ibérico-Africana » n°5, 1982, 206 pages, 39.64 €

— Notre librairie n°65, juillet-septembre 1982. [Paris], CLEF (ADPF), 1982, épuisé.
[Contient (p.33-41) : « Panorama des littératures africaines d’expression portugaise », par Christian Valbert]. 

— « Pourquoi écrivez-vous ? » Enquête auprès de 400 écrivains, réalisée par le Service Livres de Libération, sous la direction de Jean-François Fogel et Daniel Rondeau. [Paris], Libération, hors-série, 1985, illus., épuisé ; réédition : [Paris], L.G.F. « Le Livre de poche. Biblio essais » n°4086, 1988, 412 pages, biblio., épuisé.
[Contient les réponses de José Luandino Vieira – Arthur Pestana Pepetela (Angola) ; Baltasar Lopes da Silva (Cap-Vert)].

— Les Littératures africaines de langue portugaise. À la recherche de l’identité individuelle et nationale. Actes du colloque international de Paris (28 novembre-1 décembre 1984). 61 communications. Textes en français et en portugais. [Paris], Fondation Calouste Gulbenkian, 1985, 570 pages, illus.,22.87 €

— Notre librairie n°84, juillet-août 1986. [Paris], CLEF (ADPF), 1986, 6 €
[Contient (p.21-31) : « Lusographie et identités nationales », par Jean-Michel Massa].

— Le Serpent à plumes n°25, automne 1994 : « Modernes Lusiades », illustrations de Jean Le Gac. [Paris], 1994, n.p., épuisé.
[Contient des textes de António Lobo Antunes – Almeida Faria – Maria Judite de Carvalho].

— Poésie d'Afrique au sud du Sahara 1945-1995. Anthologie composée et présentée par Bernard Magnier. [Arles], Éditions Actes-Sud / Unesco, 1995,27.45 €
[Contient : CAP-VERT : Osvaldo Alcãntara – Ovidio Martins – Jorge Barbosa – Mário Fonseca – Corsino Fortes ; MOZAMBIQUE : Heliodoro Baptista – José Craveirinha – Kalungano – Rui Knopfli – Virgílio de Lemos – Rui Nogar – Eduardo White ; ANGOLA : Arlindo Barbeitos – Ruy Duarte de Carvalho – Agostinho Neto – Jofre Rocha – Paula Tavares ; GUINÉE-BISSAU : Helder Proença ; SÃO TOMÉ ET PRINCIPE : Francisco José Tenreiro].

— Notre librairie n°136, janvier-avril 1999. [Paris], CLEF (ADPF), 1999, 10.50 €
[Contient (p.76-85) : « Les nouvelles littératures d’Afrique lusophone », par Virgilio de Lemos].

— Regard sur les littératures coloniales. Tome III : Afrique anglophone et lusophone. Édition de Jean Sévry. [Paris], Éditions L’Harmattan, 2000, 258 pages, 21.35 €

— Africulture n°26, 2000 : « Dossier Afriques lusophones » (p.3-84). Coordination Elisabeth Monteiro Rodrigues, traductions Elisabeth Monteiro Rodrigues, Manuel da Silva Ramos. [Paris], Éditions L’Harmattan, 2000, 128 pages, 9.15 €
[Contient (p.3-84) : Elisabeth Monteiro Rodrigues et Olivier Barlet, « Éditorial. Au-delà du conflit » / MOZAMBIQUE : Elisabeth Monteiro Rodrigues et Manuel da Silva Ramos, « Les trajectoires de la littérature mozambicaine » – « Une littérature émancipée », entretien avec Patrick Chabal, propos recueillis par Elisabeth Monteiro Rodrigues – Elisabeth Monteiro Rodrigues, « Le portugais langue africaine… à l’exemple du Mozambique » – Ana Mafalda Leite, « L’île de Moçambique dans la poésie mozambicaine » – Bernard Magnier, « Mia Couto ou la fable du chaos » / ANGOLA : E. Bonavena, « Le rôle des écrivains dans la société angolaise », « La langue portugaise et la littérature angolaise » – Pierrette et Gérard Chalendar, « La langue de Luandino Vieira » – « La situation du livre en Angola », entretien avec Arlindo Isabel – Teresa Sà Nogueira, « Angola : dire la lutte. Rencontre avec Pepetela et Manuel Rui » / CAP-VERT : Dominique Stoenesco, « La littérature capverdienne contemporaine : influences et confluences » ; « La question linguistique. Le portugais, le créole, la CPLP et la francophonie » – Entretien : « Vitalité « Utiliser les deux langues. Germano Almeida », propos recueillis par Babacar Sall / GUINÉE BISSAU : Elisabeth Monteiro Rodrigues, « Une littérature en devenir » – Marlyse Baptista, « Le créole de Guinée Bissau. Genèse et situation sociolinguistique » / SÃO TOMÉ et PRINCIPE : Maria Nazare Dias de Ceita, « Expressions culturelle à São Tomé »].


 

— 18 + 1 Poètes contemporains de langue portugaise. Édition bilingue, choix et présentation de Nuno Júdice, Jorge Maximino, Pierre Rivas, traductions de Isabel Meyrelles, Annick Moreau, Michel Riaudel. [Paris], Institut Camões / Éditions Chandeigne, 2000, 350 pages, épuisé.
[Contient des poèmes de Arlindo Barbeiros (Angola) – Paula Tavares (Angola) – Luís Carlos Patraquim (Mozambique) – Eduardo White (Cap-Vert)].

— Des nouvelles du Portugal. Anthologie, présentation par Pierre Léglise-Costa. [Paris], Éditions Métailié, « Suite Littérature. Suite portugaise » n°30, 2000, 348 pages, 12.50 €
[Contient des textes de Henrique de Senna Fernandes (Macao) – Arnaldo Santos (Angola) – Germano Almeida (Cap Vert) – Abdulai Sila (Guinée-Bissau) – Albertino Bragança (Mozambique) – Luís Cardoso (Timor)].

— Fictions africaines et post-colonialisme. Essais et études sur la littérature africaine d’expression francophone et lusophone, sous la direction de Samba Diop. [Paris], Éditions L’Harmattan, « Critique littéraire », 2002, 326 pages,26 €

 

 

ANGOLA

 

— Contes tschokwé d’Angola. Textes recueillis et présentés par Francisco Adriano C. Barbosa (publiés initialement en 1973 en édition bilingue cokwe-portugais sous le titre Folclore angolano : Cinquenta contos quiocos). Traduit du portugais par Marie-Claude Padovani (avec trois contes supplémentaires). [Paris], Éditions Karthala, « Contes et légendes », 1992, 198 pages, 14 €

— Notre librairie n°115, octobre-décembre 1993 : « Littérature d’Angola ». Traductions de Jeannine Colas, Michel Laban, Yves Mahe, Catherine Mazauric. [Paris], CLEF (ADPF), 1993, 120 pages, 7.50 €
[Sommaire : Boaventura Cardoso, « La littérature angolaise sous le signe de l’espoir » – Émilio Bonvini, « Tradition orale en Angola : des mots pour le dire » – Pierrette et Gérard Chalendar, « Oscar Ribas, écrivain et ethnologue » – Entretien : « L'histoire littéraire selon Mário de Andrade », propos recueillis par Thomas Mpoyi-Buatu – Manuel dos Santos Lima, « Angola, cent ans de littérature » – Manuel Rui, « Évolution de la langue et de l'écriture – Entretien : « Dans les mots de Luandino Vieira », propos recueillis par Bernard Magnier – Manfred F. Prinz, « Agostinho Neto, homme politique et homme de lettres. À la reconquête de l’Afrique » – Entretien : « Pepetela : guérillero, ministre et romancier », propos recueillis par Bernard Magnier – Entretien : « Ruy Duarte de Carvalho : écrire en Angola », propos recueillis par Christine Messiant – Pierrette et Gérard Chalendar, « Botelho de Vasconcelos : solitude, guérilla et paroles traditionnelles » – Entretien : « Arlindo Barbeitos ou la bonne éducation du désespoir », propos recueillis par Bernard Magnier – Maria da Conceição Silva, « Uanhenga Xitu, l'écrivain et son œuvre » – Entretien : « Boventura Cardoso, ambassadeur et écrivain », propos recueillis par Amável Fernandes – José Eduardo Agualusa, « Histoires d'histoires sur fond de paysage. Portraits de quelques romans » – Filipe Correia da Sá, « L’avenir et les signes d'un renouveau » – José Mena Abrantes, « Bref regard sur le théâtre » – E. Bonavena, « Agualusa : le romancier de la toute nouvelle génération » – Mário Silva, « La femme, l'enfant, le travail et... la chanson » – Entretien : « Ricardo Manuel, libraire à Luanda », propos recueillis par Bernard Magnier – Manfred F. Prinz, « Francophonie et littératures africaines en langue portugaise » – Fernando Augusto Albuquerque Mourão, « Un regard brésilien sur les littératures lusophones d'Afrique » – Notes de lecture : essais, anthologies, ouvrages critiques, romans, poésie – Bibliographies].


CAP-VERT

— Maria Dulce Almada, Poètes des îles du Cap-Vert. [Conakry], Departamento social e cultural do PAIGC, 1962, épuisé.

— Contes et récits de l’archipel du Cap-Vert. Édition bilingue. Textes créoles recueillis et traduits en portugais par Emilio Giusti, traduction collective du portugais (Institut d’études brésiliennes de l’Université Lumière-Lyon 2), illustrations de Mariana Thiériot. [Paris], CILF / [Vanves, Hauts-de-Seine], EDICEF, « Fleuve et flamme », 1988, 144 pages, 4.75 €

— Notre librairie n°112, janvier-mars 1993 : « Littérature du Cap-Vert, de Guinée-Bissau, de São Tomé et Principe ». Traductions de Celia Bense F. Alves, Nelson Eurico Cabral, Maria-José Fafe, Michel Laban, Catherine Leroux, Teresa Lima, Catherine Mazauric. [Paris], CLEF (ADPF), 1993, 152 pages, illus.,7.50 € 
[Sommaire (Cap-Vert) : José Maria Semedo, « Un archipel volcanique dispersé » – Daniel A. Pereira, « Une douloureuse histoire » – Dulce Almada-Duarte, « Une culture originale. La culture des îles » – Pierre Rivas, « Claridade. Émergence et différenciation d’une littérature nationale » – Entretien : « La cap-verdianité de Baltasar Lopes », propos recueillis par André Moura – Nelson Eurico Cabral, « Jorge Barbosa, la mer et l'exil » – Poème de Jorge Barbosa, « Émigrant » – Arnaldo França, « Panorama de la littérature » – Entretien : « Le regard de Manuel Ferreira », propos recueillis par Michel Laban – Pierre Rivas, « Trajectoire de la poésie » – Virgilio de Lemos, « Poésie 1980/92 : une écriture à la recherche du non-dit » – Entretien : « Mario Fonseca, son pays est une musique », propos recueillis par Bernard Magnier – Entretien : « Rien ne résiste au rire. Germano Almeida », propos recueillis par Larissa Rodrigues – Gérald Moser, « Le nain face aux deux géants : les îles du Cap-Vert devant l’Angola et le Mozambique, vues à travers leurs littératures » – Isabel de Almeida Lima Lobo, « Littérature brésilienne et capverdienne : affinités et influences » – Manuel Veiga, « La langue des îles » – Tome Varela da Silva, « Aux sources de la mémoire » – Entretien : « L'écriture créole de Tome Varela », propos recueillis par Bernard Magnier – Moacyr Rodrigues, « Ni blues, ni fado : la morna » – Tome Varela da Silva, « L'institut capverdien du livre et du disque » – Ana Maria Couto Matos, « Bibliographie » – Notes de lecture].

— Revue Noire n°10, septembre-octobre-novembre 1993 : « Cabo Verde. Art et littérature ». Trilingue (français, portugais, anglais). [Paris], 1993, 64 pages, illus. épuisé.


 

— Poésie 94, n°52, avril 1994 : « Patrie du milieu de la mer. Poètes des îles du Cap-Vert ». Présentation de Pierre Rivas, traductions de Michel Laban et Pierre Rivas. [Paris], Maison de la poésie, 1994, épuisé.
[Contient (p. 79-105) des poèmes de Jorge Barbosa – Manuel Lopes – Osvaldo Alcãntara – Gabriel Mariano – Ovídio Martins – Corsino Fortes – João Vario – Osvaldo Osorio – Mário Fonseca – Arménio Vieira – Vera Duarte].

— Sépia n°20, 1995 : « Cap-Vert. Littérature sous le signe du métissage ». [Saint-Maur, Val-de-Marne], Éditions Sépia, 52 pages, illus., épuisé.

— Récits et nouvelles des îles du Cap-VertClaridade. Traduit du portugais par Michel Laban, préface de Jorge Miranda Alfama. [Paris], Éditions Chandeigne, « Lusitane », 1996, 160 pages, épuisé.
[Contient des textes de António Aurélio Gonçalves – Baltasar Lopes – Manuel Lopes – Henrique Teixeira de Sousa].

— Découverte des îles du Cap-Vert. [Saint-Maur, Val-de-Marne], Éditions Sépia, 1996, 250 pages, 18 €

— Véronique Mortaigne, Césaria Evora, la voix du Cap-Vert. [Arles], Éditions Actes-Sud, « Afriques », 1997, 200 pages, illus., 19.50 € 

— Jean-Yves Loude, Cap-Vert, notes atlantiques, avec la collaboration de Viviane Lièvre, illustrations de Carlos Gonçalves. [Arles], Éditions Actes Sud, 1997, 402 pages, épuisé – réédition : Éditions Actes Sud, « Babel » n°537, 2002, 402 pages, 9 €

— Vladimir Monteiro, Les Musiques du Cap-Vert, préface de Jean-Yves Loude. [Paris], Éditions Chandeigne, « Lusitane », 1998, 160 pages, 18 €

— Insularité et littérature aux îles du Cap-Vert. Édition sous la direction de Manuel Veiga, traduit du portugais par Elisa Siva Andrade. [Paris], Éditions Karthala, 1998, 266 pages, 22.87 €
[TABLE DES MATIÈRES : Introduction, par Manuel Veiga. PREMIÈRE PARTIE : LE CYCLE DE LA MER. 1. Du mythe à l'histoire, par Elisa Silva Andrade – 2. Insularité, évasion et résistance, par Dina Salústio – DEUXIÈME PARTIE : LE CYCLE DU MAÏS. 3. Ensemencement, pluie et sécheresse, par Daniel Spínola – 4. De la traversée du désert à l'éveil d'une nouvelle azágua, par David HopfferAlmada – 5. Le maïs dans le façonnement du système symbolique du peuple capverdien, par José Luís Hopffer Almada – 6. Le maïs, l'espérance et la lutte, par José Maria Semedo. TROISIÈME PARTIE : TRADITIONS ORALES ET LITTÉRATURE. 7. Traditions orales : avant et après l’indépendance, par Tomé Varela da Silva – 8. Une littérature naissante : la poésie antérieure à Claridade, par Osvaldo Osório – 9. Naissance et reconnaissance d'une littérature en prose, par Arnaldo França – 10. Des poètes modernes capverdiens, par Jaime de Figueiredo – 11. La poésie capverdienne post-Claridade, par José Luís Hopffer Almada – 12. La fiction capverdienne post-Claridade, par José Luís Hopffer Almada. QUATRIÈME PARTIE : NOTES DE LECTURE. 13. Nuit de vent[Noite de Vento, de António Aurélio Gonçalves], par Linta Isabel Lobo – 14. Allégorie du pouvoir et du savoir dans O Eleito do Sol [de Arménio Vieira], par Manuel Veiga – 15. Capverdianité et tropicalisme [Caboverdianidade e Tropicalismo, de David Hopffer Almada], par Cláudio Alves Furtudo – 16. Mornas eram as noites [de Dina Salústio], par Daniel Spínola – 17. Vítreas Labaredas [de Euricles Rodrigues], par Dina Salústio – 18. Assomada nocturna [de José Luís Almada], par Mário Fonseca – 19. Nascimento de um mundo [de Mário Lúcio Souza], par Vera Duarte – 20. Amanhã Amadrugada [de Vera Duarte], par Fernando Monteiro – 21. Les Victimes du vent d'est [Os Flagelados do Vento Leste, de Manuel Lopes], par Jorge Miranda Alfama – 22. Chiquinho [de Baltazar Lopes], par Jorge Miranda Alfama]. 

— Jean-Yves Loude, Cap-Vert, un voyage musical dans l’archipel. [Grenouilleux, Ain], Éditions La Passe du vent, 1999, 84 pages, 23 €

— André Barbe, Les Îles du Cap-Vert. De la découverte à nos jours. Histoire et culture. [Paris], Éditions L’Harmattan, 2003, 24.40 €

— Latitudes. Cahiers Lusophones n°20, mai 2004 : « Le Cap-Vert ». [Paris], 2004, bilingue, 5.40 € 

— Muriel Broch, Le Cap-Vert, illustrations d’Aurélia Grandin. [Paris], Éditions Gallimard-Jeunesse, « Contes du bout du monde », 2005, 32 pages + 1 CD audio, 18 €

 

 

 

 

 

 

 

 


GUINÉE BISSAU

 

 

 

 

— Contes créoles de Guinée-Bissau. Édition bilingue. Textes créoles recueillis et traduits en portugais par Emilio Giusti, traduction collective du portugais sous la direction d’Emilio Giusti. [Paris], CILF / [Vanves, Hauts-de-Seine], EDICEF, « Fleuve et flamme », 1981, 144 pages, épuisé.

— Notre librairie n°112, janvier-mars 1993 : « Littérature du Cap-Vert, de Guinée-Bissau, de São Tomé et Principe ». Traductions de Celia Bense F. Alves, Nelson Eurico Cabral, Maria-José Fafe, Michel Laban, Catherine Leroux, Teresa Lima, Catherine Mazauric. [Paris], CLEF (ADPF), 1993, 152 pages, illus.,7.50 €
[Sommaire (Guinée Bissau) : Aldónio Gomes et Fernanda Cavacas, « Une naissance littéraire tardive », « La littérature du savoir traditionnel », « Vers une littérature nationale. Une littérature sociologiquement et esthétiquement guinéenne » – Benjamin Pinto Bull, « Proverbes, contes et devinettes » – Vasco Cabral, « “Djius”, poètes et militants » – Notes de lecture].


 

MOZAMBIQUE

 

 

 

 

 

 

— Notre librairie n°113, avril-juin 1993 : « Littérature du Mozambique ». Traductions de Celia Bense F. Alves, Jeannine Colas, Maria José Fafe, Pauline Huerre, Michel Laban, Annick Moreau. [Paris], CLEF (ADPF), 1993, 120 pages, illus., 7.50 €
[Sommaire : Manuel Araújo, « La porte de l'Afrique australe sur l'Océan indien » – Aurélio Rocha, « Brève histoire » – Perpétua Gonçalves, « Parler (du) portugais au Mozambique » – Fatima Mendonça, « Poésie, lyrisme et réalité » – Rui Knopfli, « José Craveirinha, le frère bien-aimé » – Entretien : « La poésie, l'autre pouvoir. José Craveirinha », propos recueillis par Virgilio de Lemos – Eugénio Lisboa, « Reinaldo Ferreira et les “douleurs des autres” » – Fernando J. B. Martinho, « Rui Knopfli, fatigué de tant de patries » – Américo Nunes, « Virgilio de Lemos, entre deux langues » – Entretien : « Un mythe à Paris. Virgilio de Lemos », propos recueillis par Bernard Magnier – Entretien : « Luís Carlos Patraquim, un Mozambicain à Lisbonne », propos recueillis par Nelson Saúte – Maria Isabel Vale Ferreira, « La poésie et la land-rover » – Poème d’Albino Magaia, « Nous avons décoloniser la land-rover » – Virgilio de Lemos, « 1981/91 : la poésie se libère » – Daniel Neto Bomba, « Les chemins de la fiction narrative » – Entretien : « Luís Bernardo Honwana, 30 ans après », propos recueillis par Virgilio de Lemos – Nelson Saúte, « Une nouvelle génération d'écrivains » – Ilídio Rocha, « Mia Couto, premier et dernier (?) chroniqueur mozambicain » – Entretien : « Mia Couto », propos recueillis par Michel Laban et Bernard Magnier – « Qu'est-ce que la littérature mozambicaine ? », table ronde organisée par Daniel da Costa et Fátima Mendonça, avec Ungulani Ba Ka Hhosa, Eduardo White, Armando Artur, Leite de Vasconcelos – Machado da Graça, « Le théâtre » – Pedro Chissano, « L'Association des écrivains mozambicains » – Russel George Hamilton, « Existe-t-il encore une littérature africaine d'expression portugaise ? Unité et diversité dans les lettres des cinq nations lusophones » – Aïssa Mitha, « Bibliographie » – Notes de lecture : romans, nouvelles, poèmes, essais].

— Contes traditionnels du Mozambique. Vingt-six contes, choisis et présentés par Eduardo Medeiros, traduction collective du portugais revue par Michel Laban. [Paris], Éditions Chandeigne, « Lusitane », 1999, 160 pages, 18 €

 

 

 


SÃO TOMÉ et PRINCIPE

— Fablier de São Tomé. Édition bilingue. Traduit du portugais par Emilio Giusti, avant-propos, notes et bibliographies de Françoise et Jean-Michel Massa, illustrations de Cyceron. [Paris], CILF / [Vanves, Hauts-de-Seine], EDICEF, « Fleuve et flamme », 1984, 144 pages, 4.75 €

— Internationale de l’imaginaire n°14, avril 1990 : « Tchiloli de São Tomé ». [Paris], Maison des cultures du monde, 1990, 264 pages, illus., 10.70 €

— Notre librairie n°112, janvier-mars 1993 : « Littérature du Cap-Vert, de Guinée-Bissau, de São Tomé et Principe ». Traductions de Celia Bense F. Alves, Nelson Eurico Cabral, Maria-José Fafe, Michel Laban, Catherine Leroux, Teresa Lima, Catherine Mazauric. [Paris], CLEF (ADPF), 1993, 152 pages, illus.,7.50 €
[Sommaire (São Tomé et Principe) : Jean-Louis Rougé, « Crioulos » – Inocência Mata, « Du journalisme contestataire à l'éclosion de la littérature – Françoise Gründ, « Le tchiloli. “Voilà notre théâtre” » – Frederico Gustavo dos Anjos, « Les autres manifestations théâtrales » – Alda do Espirito Santo, « Sur les chemins battus de Francisco Tenreiro » – Virgilio de Lemos, « 1978-1989 : le corpus poétique s'affirme » – Notes de lecture].

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook