Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 

[FICHE LIVRE]Le Goût de Prague, textes réunis et présentés par Gérard-Georges Lemaire, préface de Patrizia Runfola. [Paris], Éditions Mercure de France, « Le petit Mercure », 2003, 118 pages.

« Prague, ce centre dramatique et douloureux du destin occidental, s'éloigne lentement dans les brumes de l'Europe de l'Est à laquelle elle n'a jamais appartenu. Elle, première ville universitaire à l'est du Rhin, scène au XVe siècle de la première grande révolution européenne, berceau de la Réforme, ville qui a fait éclater la guerre de Trente Ans, capitale du baroque et de ses folies, elle qui, en 1968, a vainement essayé d'occidentaliser le socialisme importé du froid. L'image de l'Atlantide me vient à l'esprit.» Édifiant bilan que celui dressé par Milan Kundera, en 1980. Prague, ville mythique malmenêe par l'Histoire ; Prague, ville en constante mutation, sans cesse en train de se métamorphoser. Et de renaître à elle-même. C'est de cette Prague insaisissable que nous parlent les écrivains réunis ici - Jan Neruda, Leo Perutz, Max Brod, Franz Kafka, Vitezslav Nezval, Ivan Klima, Bohumil Hrabal, etc. Contant le roman d'une ville inconnue au charme irrésistible... (*)

 

Contes de Bohême. Des justes et des épouvantables, édition et traduction du tchèque par Marcela Dvorakova et Rodolphe Meidinger. [Bordeaux], Éditions Dufourg-Tandrup, « Contes de Bohême » n°1, 2003, 144 pages.

 

[FICHE LIVRE]Contes de Bohême. Des fées et des gestes. Contes tirés des classiques du XIXe siècle, édition et traduction du tchèque par Marcela Dvorakova et Rodolphe Meidinger. [Bordeaux], Éditions Dufourg-Tandrup, « Contes de Bohême » n°2, 2003, 102 pages.

C’est en Bohême, région occidentale de la République Tchèque, que se développèrent des contes aux influences slaves, tsiganes et germaniques. Dans le premier tome, il sera question de héros aux prises avec des créatures fabuleuses comme Krakono, Vodnik… Dans le second, les héros seront charmés par la magie des fées qui détermine les destinés. Vous découvrirez Otesanek, la geste de Budulinek et celle des inséparables Dlouhy, Siroký et Bystrozraký… Ces aventures vous emmèneront à travers les forêts, les montagnes et les plaines de Bohêmes en quête de bonne fortune ou simplement de justice. (*)

 

Écrire à l'ombre de Kafka. Neuf auteurs juifs de langue tchèque, 1900-1941, éd. Léna Arava-Novotna, traduit du tchèque avec la collaboration de Fabienne Bergmann ; préface Xavier Galmiche ; postface Ivan Klíma. [Jérusalem], Éditions Elkana, 2007, 328 pages.

[Contient des récits et des poèmes de František Gellner – Egon Hostovský – František Langer – Ji?í Langer – Ivan Olbracht – Ji?í Orten – Karel Polá?ek – Vojt?ch Rakous – Richard Weiner].

Anthologie commentée de nouvelles et récits de neuf auteurs juifs de Bohême, de langue tchèque, de la fin du XIXe siècle à la fin des années 1930, contemporains de Kafka. Cet ouvrage offre pour la première fois un regard sur un trésor oublié et disparu : les auteurs juifs de Bohême qui choisirent, contrairement à Kafka, d'écrire leurs œuvres dans la langue nationale tchèque, tentant ainsi de faire correspondre leur propre itinéraire d'émancipation et de modernisation avec le développement de la culture nationale tchèque retrouvée. Ce phénomène littéraire vivant et original a été brutalement stoppé avec l'invasion nazie, et a disparu de la mémoire collective parallèlement au massacre de la presque totalité du judaïsme tchèque dans les camps de Terezín et d'Auschwitz. Encadré par une préface et une postface de deux spécialistes, l'ouvrage de Léna Korba-Novotna se veut une anthologie commentée. Après une savante introduction, une présentation permet au lecteur d'appréhender la biographie de chacun des neuf auteurs ainsi que les circonstances de production de leurs oeuvres. Suivent ensuite plusieurs textes soigneusement choisis parmi la production de ces écrivains et qui nous font entrer dans ce monde littéraire au carrefour de deux civilisations. Ainsi, à l'ombre de la Prague de Franz Kafka, si universellement connue, nous découvrons une autre Prague non moins passionnante, judéo-tchèque celle-là, et dont la mémoire, enfouie sous les ruines de la Shoah, est comme ressuscitée par ce livre. (*)

 

 

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook