Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Jimramov, 1863 – Diváky, 1912).

 

Alois et Vilém Mrštík. Ensemble, les deux frères rédigèrent des pièces de théâtre (Maryša, 1894) et des récits naturalistes, notamment Rok na vsi [Une année à la campagne], évocation de la vie des paysans moraves et de la disparition de la culture traditionnelle sous la forme d’une vaste chronique d’un village au long d’une année liturgique (9 volumes, 1903-1904). Seul, Vilém fut, dans ses drames et ses romans, le vigoureux disciple de Zola. Il a laissé aussi des essais critiques et des traductions de Pouchkine, Dostoïevski et Tolstoï. Il se suicida.

 

 

 

ANTHOLOGIES / REVUES

 

* Alois Mrštík, « Le dernier jugement du grand-père. Petit tableau de Moravie », récit traduit du tchèque par Jean-Louis Chollet, dans la Gazette de Prague, du 25 mai au 1er juin 1921.

 

* Alois Mrštík et Vilém Mrštík, « Une grève », extrait de la chronique Rok na vsi [Une année au village] (1904), traduit du tchèque par Jean-Louis Chollet, dans la Gazette de Prague, 31 mars et 3 avril 1923.

 

 

 

FILMOGRAPHIE

 

Deux adaptations de Le Conte de Mai (Pohádka máje, 1892 ; édition définitive, 1897) : réal. Karel Anton (1926) ; réal. Otákar Vávra (1940) – Maryša (1935), réal. Josef Rovenský d’après le drame homonyme (1894).

 

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook