Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

MONIKOVA, Libuse

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Prague, 1945 – Berlin, 1998). Libuše Moníková. Écrivain pragois de langue allemande. Romancière, auteur dramatique, essayiste. Après l’invasion des troupes du Pacte de Varsovie en Tchécoslovaquie, elle émigre en Allemagne de l’Ouest en 1971. Professeur de littérature allemande à l’Université de Kassel (1974-1976), puis de Brême (1977-1981).

 

 

 

LIVRES (traductions françaises)

 

Le Préjudice (Eine Schädigung, Berlin, Rotbuch, 1981), roman, traduit de l’allemand par Nicole Casanova. [Paris], Éditions Belfond, 1992, 112 pages, épuisé.

 

 

 

Pavane pour une infante défunte (Pavane für eine verstorbene Infantin, Berlin, Rotbuch, 1983), roman, traduit de l’allemand par Dominique Kugler. [Paris], Éditions Belfond, 1991, 192 pages, épuisé.

 

 

 

La Façade. MNOPQ (Die Fassade, Munich, C. Hanser, 1987), roman, traduit de l’allemand par Nicole Casanova. [Paris], Éditions Belfond, 1989, 344 pages, épuisé.

 

 

 

Les Glaces dérivantes (Treibeis, Munich, C. Hanser, 1992), roman, traduit de l’allemand par Nicole Casanova. [Paris], Éditions Belfond, 1994, 236 pages, épuisé.

 

 

 

La Nuit de Prague (Verklärte Nacht, Munich, Vienne, C. Hanser, 1996), roman, traduit de l’allemand par Nicole Casanova. [Paris], Éditions Hachette Littératures, 1997, 132 pages, épuisé.

 

Après vingt ans d’exil, une femme, danseuse, chorégraphe, revient à Prague, sa ville natale. Comment retrouver ce lieu d’enfance et d’adolescence, à la fois familier et étrange ? Au cours de rencontres émouvantes et déconcertantes, les souvenirs affluent, sources d’évocation satirique et burlesque du régime policier antérieur à la « Révolution de velours » (1989). Dans le froid de décembre, l’héroïne éprouve des sentiments mêlés. Commence alors une hésitante histoire d’amour, inaugurée par un double bain forcé dans l’eau glaciale de la Vltava. Images de Prague où se croisent deux époques, souvenir d’un régime absurde, romance paradoxale : un récit doux-amer qui se lit avec délices. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook