Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

LANGER, Frantisek

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Prague, 1888 – Prague, 1965). František Langer, frère de Ji?í Langer (voir ce nom). Médecin militaire, il combattit en Russie avec les « légions tchécoslovaques ». Poète et romancier, lié au groupe des poètes anarchistes pragois, ami des frères ?apek et de Jaroslav Hašek, c’est au théâtre, qu’il fit figure de novateur avec ses brillantes comédies de mœurs et ses drames inspirés du théâtre russe. Il a également publié des livres pour enfants et des recueils de souvenirs.

 

 

 

ANTHOLOGIES / REVUES :

 

* « La faim », récit tiré du recueil Zlatá Venuše [La Vénus dorée] (1910), traduit du tchèque et présenté par Jean-Louis Chollet, dans la Gazette de Prague, 9 octobre 1920.

 

* « Une histoire de brigand », récit tiré du recueil Snílci a vrahové [Rêveurs et assassins] (1921), traduit du tchèque par Hanuš Jelínek, dans la Gazette de Prague, du 27 septembre au 8 octobre 1924

 

* « La forgeronne et moi », récit tiré du recueil Snílci a vrahové [Rêveurs et assassins] (1921), traduit du tchèque par Louis Brun, dans la Gazette de Prague, 27 mai au 6 juin 1925

 

* « La mort, dans les sables », récit tiré du recueil Snílci a vrahové [Rêveurs et assassins] (1921), traduit du tchèque par Louis Brun, dans la Gazette de Prague, du 26 mai au 30 juin 1926

 

* « Le lit aux quatre anges », récit tiré du recueil Snílci a vrahové [Rêveurs et assassins] (1921), traduit du tchèque par Louis Brun, dans la Gazette de Prague, du 7 au 28 août 1926.

 

* « L’âme de Simon », récit traduit du tchèque par Louis Brun, dans la Gazette de Prague, 6 et 10 juin 1925.

 

* « La grande histoire de Noël », récit traduit du tchèque par Victor-Lucien Tapié, dans la Revue française de Prague, n°24, mars-avril 1926.

 

* « La périphérie » (Periférie, 1925), théâtre, traduit du tchèque par Francis Baumal et Josef Palivec, dans la Revue européenne, février 1930, [cette pièce, a été représentée à Paris en 1932, dans une adaptation de Benjamin Crémieux et Henri Jeanson].

 

* « Les filles de joie et le chasseur de rats », « La joyeuse fanfare », « Les enfants de Prague et l’épée de saint Venceslas », traduit du tchèque par Léna Arava-Novotna, dans E?crire a? l’ombre de Kafka. Neuf auteurs juifs de langue tche?que, 1900-1941, Jérusalem, Elkana, 2006.

 

 

 

FILMOGRAPHIE

 

Nombreux films d’après ses récits, nouvelles et pièces de théâtre, notamment Grand hôtel Nevada (Grandhotel Nevada, 1934), réal. J. Svíták d’après la comédie homonyme (1927), Un chameau par le trou dune aiguille (Velbloud uchem jehly, 1926), réal. Karl/Carl Lama? d’après la comédie homonyme (1923) : remake de Hugo Hass et Otakar Vávra (1936)

 

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >