Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

LAHOLA, Leopold

 

[SLOVAQUIE] (Prešov, Slovaquie orientale, 1918 – Bratislava, 1968). Leopold Lahola, pseudonyme de Leopold Friedmann. Né, dans une famille juive, pendant l’occupation allemande, il fut exclu de l’Université de Bratislava, puis emprisonné. Maquisard, il participe au soulèvement national slovaque. Scénariste et auteur dramatique, en 1949, il s’exile et s’intalle à Munich où il travaille pour la télévision. À partir de 1967, ses pièces sont montées à Bratislava. Il meurt au tout début du Printemps de Prague. Traducteur de poésie hébraïque moderne, il a écrit de la poésie toute sa vie, mais en publia fort peu.

 

 

 

ANTHOLOGIES / REVUES :

 

* Poèmes, dans Les Deux rives de la Morava, Bf, 1994.

 

* « L’enterrement de David Krakover », nouvelle traduite du slovaque par Suzanne Foussereau et Magdalena Lukovic, dans Derrière la cloison, L’Harmattan, 2001.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook