Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

RUDIS, Jaroslav

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Turnov, 1972). Jaroslav Rudi. Tour à tour DJ, manager d’un groupe de punk, agent publicitaire pour une bière tchèque en Allemagne et journaliste au quotidien Právo. Romancier et nouvelliste (Nebe pod Berlinem [Le ciel en dessous de Berlin], 2002), il a aussi écrit plusieurs pièces de théâtre et des scénarios de films. Alois Nebel, l’adaptation cinématographique de la bande dessinée dont il est l’auteur, est sorti dans les salles françaises en mars 2012.

 

 

 

[FICHE LIVRE]La Fin des punks à Helsinki (Konec punku v Helsinkách, Prague, Labyrint, 2010), roman, traduit du tchèque par Caroline Vigent et Morgan Corven. [Paris], Éditions Books, 2012, 348 pages.

 

D’abord il y a Ole, ancienne star du punk est-allemand qui passe ses journées derrière le comptoir de son bar, le Helsinki, avec ses copains nostalgiques des bouges cradingues et des crêtes iroquoises. Et puis il y a Nancy, la punkette tchèque de dix-sept ans qui déverse sa rage sur les pages de son journal en racontant le quotidien d’une ado des Sudètes dans les années 1980 : sa peur des retombées de Tchernobyl, son ennui, la cohabitation avec les Russes, le sentiment de liberté qu’elle trouve dans le punk-rock malgré la censure du régime. Ode mélancolique et ironique aux vieux rebelles d’Europe centrale, La Fin des punks à Helsinki brosse le portrait doux-amer d’un monde où la révolte est devenue un business, une candide imposture estampillée bio. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook