Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

SOUCKOVA, Milada

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Prague, 1899 – Boston, 1983). Milada Sou?ková. Femme du peintre d’avant-garde Zdenek Rykr (1901-1983). Liée au Cercle linguistique de Prague, dans les années 30-40 elle publie des poésies et des romans où elle propose une nouvelle conception formelle du récit, utilisant des moyens puisés, dans l’arsenal du poétisme, du surréalisme et du structuralisme. Après la guerre, nommée attachée culturelle aux États-Unis, elle choisit l’exil après la prise du pouvoir par les communistes en 1948 et enseigne, dans les universités de Harvard, Chigago et Berkeley la littérature tchèque et slovaque (à laquelle elle consacre plusieurs études publiées en anglais.Czech Literature 1938-1950, 1954.The Czech Romantics, 1958.Baroque in Bohemia, 1980). Parallèlement, elle publie en tchèque, dans des maisons de l’exil, des proses et cinq recueils de poésie. Interdite depuis 1948, son œuvre est à nouveau publiée ou rééditée depuis 1989.

 

 

 

ANTHOLOGIES / REVUES

 

* Poèmes, dans Liberté 149, n°5, 1983 ; La Poésie tchèque moderne (1914-1989), Belin, 1990 ; Bacchanales, n°14, 1998 ; Arcade, n°43, 1998.

 

* « L’arrivée du président Masaryk à Prague » (P?ijezd prezidenta Masaryka do Prahy), extrait de Neznámy ?lov?k [L’inconnu] (1962.1995), traduit du tchèque par Joséphine Polak, dans Nouvelles pragoises, L’Esprit des péninsules, 1999.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook