Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

KOLLAR, Jan

 

[SLOVAQUIE] (Mošovce, 1793 – Vienne, 1852). Ján Kollár. Poète slovaque de langue tchèque, l’une des figures majeures du renouveau national et culturel tchèque, il a donné avec les 645 sonnets de Slávy dcera [La Fille de Slava] (publiée à Pest en 1824 et sans cesse augmentée à chaque édition jusqu’en 1852) l’œuvre majeure du panslavisme. Pasteur de la communauté réformée slovaque de Budapest, puis professeur des Antiquités slaves à l’Université de Vienne, on lui doit aussi des travaux archéologiques, notamment un curieux ouvrage intitulé Staroitalia slavjanská [L’Ancienne Italie slave] (1853), où il se propose de démontrer que les habitants de l’Italie du Nord sont d’origine slave, des épigrammes, un choix de sermons, deux volumes de chansons populaires (Národnie zpievanun, 1834-1935), ainsi que de nombreux textes sur la fraternité slave.

 

 

 

ANTHOLOGIES / REVUES

 

* Poèmes, dans La Bohême historique, Librairie internationale, 1867 ; Anthologie de la poésie tchèque, Kra, 1930 ; LEurope des poètes, Le Cherche-midi, 1980 ; Anthologie de la poésie tchèque et slovaque, Messidor, 1987.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook