Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

TALE, Samko

 

[SLOVAQUIE] (Komárno, 1956). Samko Tále est le pseudonyme de Daniela Kapita?ová, lauréate en 1996 d’un concours littéraire national. Mais l’identité de l’auteur du Livre du cimetière (Kniha o cintoríne) qui a paru en 2000 a longtemps été gardée secrète. Elle a fait des études de dramaturgie à Prague, puis exercé au Théâtre régional hongrois de Komárno en Slovaquie, où elle vit jusqu’à présent. Narratrice de talent et virtuose de l’esquisse de caractère, Daniela Kapitá?ová se consacre à des chroniques radiophoniques et a publié sous son nom en 2005 son deuxième roman, Nech to zostane v rodine [Que ça reste en famille]. (Présentation de léditeur)

 

 

 

LIVRES (traductions françaises)

 

Le Livre du cimetière (Kniha o cintoríne, Brno, Host, 2000), traduit du slovaque par Barthélemy Müller. [Woippy, Moselle], Éditions L’Engouletemps, 2006, 172 pages.

 

Ce livre conté par un écrivain-narrateur en marge de la société décrit la vie d’une petite ville de Slovaquie peuplée par la minorité hongroise du pays. Les efforts de composition de l’auteur l’amènent à inventer une langue qui met à mal la syntaxe et la logique, et le lecteur amusé par ce motif « idiot » se laisse entraîner dans une évocation de l’atmosphère biaisée de la période communiste qui a laissé des traces dans les relations et les sentiments d’aujourd’hui. Une étude tragi-comique qui est un témoignage sur la société slovaque à un tournant de son histoire. C’est aussi un livre cruel qui met à nu le potentiel d’agressivité, de racisme et de délation que le régime totalitaire peut exploiter dans les petites villes où tout le monde se connaît. Et si la dans e est menée par un idiot, c’est parce que les références et les valeurs de cette société étaient maintenus à l’échelon le plus bas par les principes de mensonge et de délation. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook