Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

DEML, Jakub

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Tasov, Moravie, 1878 – T?ebí?, Moravie, 1961). Jakub Deml. Prêtre catholique attiré par la passion charnelle, en fréquents conflits avec sa hiérachie, il est suspendu de ses fonctions en 1907 et se consacre alors aux traductions de textes religieux latins et allemands et à la littérature « écrivant avec une liberté de ton et une ferveur qui mettent à nu l’inquiétude d’une quête sans espoir ». (Erika Abrahms). Proche à ses débuts du mouvement des Poètes modernes catholiques (Katolická moderna), puis du poète et éditeur catholique Josef Florian, il subit l’influence d’Otokar B?ezina sur lequel il laissera un témoignage capital. Poète et prosateur, il publie la plus grande partie de son œuvre à compte d’auteur, notamment Šlép?je [Traces], une série de vingt-six cahiers parus entre 1917 et 1941, qu’il qualifie de « journal intime », puis de « revue » et qui présentent un enchevêtrement de notations intimes, d’extraits de correspondance, de coupures de presse, de poèmes et de pièces en proses tant lyriques que polémiques qui rappellent souvent la véhémence et la virulence du Journal de Léon Bloy.

 

 

 

ANTHOLOGIES / REVUES

 

* Poèmes, dans Anthologie de la poésie tchèque, Kra, 1930 ; Liberté 149, n°5, 1983 ; La Poésie tchèque moderne (1914-1989), Belin, 1990.

 

* « Le Château de la Mort », extrait de Hrad smerti, 1912, recueilli dans Muj acistec [Mon purgatoire] (1929), traduit du tchèque par Xavier Galmiche dans Le Croquant, n°20, 1996.

 

 

 

LIVRES (traductions françaises)

 

Lumière oubliée (Zapomenuté sv?tlo, Tasov, chez l’auteur, 1934), récit traduit du tchèque et présenté par Erika Abrams. [Langres], Éditions Café Clima, « Café livres », 1984, 144 pages, épuisé.

 

* Réédition :

 

978-2825120156 — Lumière oubliée. [Lausanne], Éditions L’Âge d’homme, 144 pages.

 

Jakub Deml, prêtre catholique et poète « maudit » est, comme L. Klima, un des grands marginaux de la littérature tchèque. Publié en 1934, confisqué par la censure dès sa parution, ce livre représente le point culminant de toute l’œuvre de Deml. Ouvrage tissé de désespoir, de faits divers et de violences langagières. (Présentation de léditeur)

 

 

 

Un rêve dautomne (Podzimní, 1951), récit traduit du tchèque et présenté par Erika Abrams. [Paris] Éditions L’Alphée, 1985, 128 pages, épuisé.

 

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook