Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

BEZRUC, Petr

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Opava, Moravie, 1867 – Kostelec na Hané, près d’Olomouc, 1958). Petr Bezru?, pseudonyme de Vladimír Vašek. Hormis plusieurs récits et poèmes, il reste l’auteur de l’extraordinaire Chants silésiens, l’une des œuvres maîtresses de la poésie tchèque moderne. Ce recueil écrit pour l’essentiel en 1899-1900, fut publié au fur et à mesure dans le supplément littéraire du journal ?as [Le temps] puis en volume en 1903, sous le titre Slezské ?islo [Le numéro silésien].enrichi, le recueil reparut en 1909 sous le titre Chants silésiens, mais ce ne fut que vers 1930 que l’œuvre atteignit sa forme définitive (le double du volume original). « Poèmes de désespoir, de révolte, d’anathème contre l’oppression sociale du prolétariat de la région des Beskides moravo-silésiennes par les magnats allemands, contre la germanisation et la polonisation brutale, mais aussi contre l’indifférence des Tchèques qui abandonnaient les montagnards et les mineurs à leur misère. Soutenu par une exceptionnelle force symbolique toute de simplicité, de rudesse, de virilité, Bezru? réussit une synthèse organique et originale des principales tendances de la poésie tchèque d’alors, en écartant résolument le décadentisme “fin de siècle”. » (Vladimír Peska).

 

 

 

ANTHOLOGIES / REVUES

 

* Poèmes, extraits pour la plupart de Slezské písné [Chants silésiens] (1909.1930) : dans la Gazette de Prague, 28 avril / 24 juillet 1920 ; la Revue européenne, février 1930 ; l’Anthologie de la poésie tchèque, Kra, 1930 ; la Poésie tchécoslovaque contemporaine, Artia, 1958 ; Europe, n°351-52, 1958 ; l’Anthologie de la poésie tchèque et slovaque, Messidor, 1987.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook