Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

MYKLE, Agnar

 

[NORVÈGE] (Trondheim, 1915 – 1994). Auteur d’une vingtaine de livres, dont deux romans, largement autobiographiques, écrits sous le signe de Thomas Wolfe et consacrés « aux années d’apprentissage » d’Ask Burlefot : Lasso rundt fru luna [Un lasso autour de madame Lune] (1954) et Sangen om den røde rubin [Le chant du rubis rouge] (1956), qui ont obtenu un gros succès et le scandale dans la Norvège puritaine des années cinquante (le second lui valu un procès pour pornographie). Inconnu en France, A. Mykle a été largement traduit dans le monde entier surtout aux États-Unis.

« Mykle s’inscrit dans une vigoureuse tradition norvégienne, celle de la protestation. Face au puritanisme et au conformisme ambiants, les écrivains n’ont cessé de contester et de se voir contestés, en une dialectique dont on ne saurait retracer ici tous les détours. Contestation de moralistes, mais souvent perçue comme amorale. Ibsen déjà fut taxé de nihilisme et de blasphème à propos des Revenants (1881), lorsque Amalie Skram publie en 1885 son roman Constance Ring, elle est accusée d’outrage aux mœurs. La même année, La Bohème de Christiana vaut à Hans Jaeger d’être mis au ban de la société bien pensante. Plus tard Aksel Sandemose, Sigurd Hoel, Jens Bjorneboe et d’autres ont eu maille à partir avec les défenseurs de la morale. Mykle rejoint dans sa croisade antipuritaine bon nombre des meilleurs esprits de son pays, dont Gunnar Heiberg et Sigrid Undset. » (Jean-François Battail).

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « Apollon et Jahvé », extrait de Taustigen [L’échelle de corde] (1948), traduit du norvégien par Jean-François Battail, précédé de « Fureur et mal de vivre. Remarques sur Agnar Mykle », par Jean-François Battail, et suivi d’une note de Régis Boyer, dans Europe n°695, 1987.

* « La légende des Goguelins », extrait de Rubicon : 1. del av roman [Rubicon] (1965), traduit du norvégien par Frédéric Durand, dans Écrivains de Norvège, Amiot-Lenganey, 1991.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Quelle "époque épique" !

    “Le temps est la matière vive de l’Histoire. Ainsi sont nés les époques, les périodes ou les âges de notre histoire.“ Mais que nous raconte une époque historique ? Et pourquoi et comment a-t-on décidé que telle période devait commencer ici et se terminer là ? Au delà d’un découpage mûrement réfléchi ou parfaitement aléatoire, une question demeure cependant : comment nommer ces césures ou ces continuités, ces quelques jours ou ces quelques siècles, et que dire des “noms de l’Histoire” ?

    6 février 2020

    >> Lire la suite

Facebook