Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

KROEPELIEN, Bjarne

 

[NORVÈGE] (Bergen, 1890 – 1966). Né dans l’une des plus vieilles familles marchandes hanséatiques, spécialisée dans le négoce du vin ; il a constitué la collection de livres et de documents sur Tahiti et ses îles la plus importante « au regard de la bibliographie et de l’érudition ». Bjarne arrive à Tahiti en 1918, « à une époque où les hommes souhaitaient fuir ce monde d’horreur et se réfugier dans un de ces lieux où le romantisme existait encore » (p. 11). Tour de l’île et des vallées, récif de corail et ascension du mont Orohena en mai 1918 ; fête au ‘ava ‘anani et marche sur le feu, rencontre avec Lovaina, propriétaire de l’hôtel Tiare, avec Tati, chef de Papara, tous emportés par la grippe espagnole ; adoption par Teriierooiterai, chef de Papenoo, qui lui donne le nom de Temehani Teriieroo : « Tu ne dois pas être un étranger blanc » (p. 213). Mais Tuimata est d’abord le témoignage d’une certaine vie quotidienne à Tahiti et l’hymne à un extraordinaire amour qui transformera la vie de Bjarne Kroepelien. (Présentation de l’éditeur)

 

LIVRES (Traductions)

Tuimata (Tuimata, 1944), traduit du norvégien par Joëlle Petersen ; illustrations Guy Krohg ; préface John Fredrik Kroepelien. [Papeete], Éditions Haere Po, 2009, 350 pages.

Un jeune Norvégien de vingt-huit ans découvre le monde, c’est-à-dire Tahiti et Tuimata... Ascension du mont ‘Orohena en mai 1918 avec Teriieroo a Teriierooiterai, le chef de Papenoo, tour de l’île et rencontre avec Teuraiterai Salmon dit Tati, le chef de Papara, témoignage sur les ravages et les malheurs de la grippe espagnole, Tuimata est tout cela à la fois - mais c’est d’abord l’histoire d’une rencontre et d’un amour qui transforment la vie de Bjarne Kroepelien. Avec Tuimata, le négociant en vin norvégien devient le grand collectionneur des premiers imprimés tahitiens et des publications relatives à nos îles. Les textes des ‘ute chantés à Papenoo il y a quatre-vingt dix ans, un petit album de photos d’époque complètent l’Ode à l’amour de Bjarne Kroepelien à sa bien-aimée et renforcent les liens familiaux et littéraires tissés désormais entre Tahiti et la Norvège.

Publié en 1944 en Norvège et en 1946 au Danemark, Tuimata a été traduit pour la première fois en langue française par Joëlle Petersen à la demande de Johan Frederik Kroepelien (qui a écrit la préface de cette édition). L’ouvrage est illustré par cinq dessins à la plume rehaussés au lavis, en hors-texte, et par trente et une têtes de chapitres réalisés par Guy Krogh. En annexe : une étude des liens entre Bjarne Kroepelien et Tahiti, de Jean-Claude Teriierooiterai, une biographie de Bjarne Kroepelien, collectionneur, de Ralph du Rietz, une réflexion sur Tahiti, île des voyageurs cosmopolites, de Daniel Margueron, ainsi qu’un glossaire. (Présentation de l’éditeur)

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook