Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

KRISTIANSEN, Jon

 

[NORVÈGE] (1967). Jon Kristiansen alias Metalion est le fondateur du légendaire magazine Slayer et du label Head Not Found qui a, entre autres, suivi les premiers pas de la scène black metal en Norvège. Après plus de vingt ans d’existence, Slayer Mag est aujourd’hui le plus ancien fanzine du genre à être encore publié, toujours guidé par la passion et le goût de l’indépendance. Il est enfin disponible en français et présente dans ce volume les cinq premiers numéros en intégralité, qui sont aujourd’hui introuvables. Véritable document historique, la saga Slayer commence en février 1985. Ce fanzine de légende est désormais accessible à tous ceux et celles qui veulent découvrir ou redécouvrir la genèse d’une culture atypique. Au fil des années et des numéros, le travail passionné de Metalion a imposé Slayer Mag et son style sans compromis comme une référence ultime dans l’underground metal mondial. (Présentation de l’éditeur)

 

LIVRES (Traductions)

Slayer, n°1 à 5, traduit du norvégien par Alexandra Maré ; avant-propos d’Alex (Agressor). [Rosières-en-Haye, Meurthe-et-Moselle], Éditions Camion blanc, 2009, 528 pages, illus.

Réédition des cinq premiers numéros du fanzine Slayer spécialisé dans la musique metal extrême. Réalisée en Norvège de façon artisanale et rédigée pour une grande part par l’auteur lui-même, alias Metalion, la revue a fait vivre l’évènement du black metal en Scandinavie dans les années 1980, la naissance du grindcore en Angleterre et la propagation du death metal aux Etats-Unis. (Présentation de l’éditeur)

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook