Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

HOLT, Anne

 

[NORVÈGE] (Larvik, 1958). Inspectrice de police, grand reporter pour la télévision norvégienne, avocate spécialisée dans la protection des enfants et ministre de la Justice, le parcours d’Anne Holt et sa connaissance du milieu criminel d’Oslo donnent à ses romans policiers toute leur richesse (série Hanne Wilhelmsen et série Stubo & Vik).

 *** Bibliographie : Blind gudinne / La Déesse aveugle [Hanne Wilhelmsen] (1993), Salige er de som tørster / Bienheureux ceux qui ont soif [Hanne Wilhelmsen] (1994), Demonens død / La Mort du démon [Hanne Wilhelmsen] (1995), Mea culpa (1997), Løvens gap [Hanne Wilhelmsen], écrit avec Berit Reiss-Andersen (1997), I hjertet av VM. En fotballreise, écrit avec Erik Langbråten (1998), Bernhard Pinkertons store oppdrag (1999), Død joker [Hanne Wilhelmsen] (1999), Uten ekko [Hanne Wilhelmsen], écrit avec Berit Reiss-Andersen) (2000), Det som er mitt / Une erreur judiciaire [Vik et Stubo] (2001), Sannheten bortenfor [Hanne Wilhelmsen] (2003), Det som aldri skjer / Cela n’arrive jamais [Vik et Stubo] (2004), Presidentens valg / Madame la Présidente [Vik et Stubo] (2006), 1222 [Hanne Wilhelmsen] (2007), Pengemannen / Haine [Vik et Stubo] (2009).


LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]La Déesse aveugle [série Hanne Wilhelmsen, inspectrice] (Blind Gudinne, 1993), roman, traduit du norvégien par Gro Tang. [Saint-Germain-en-Laye, Yvelines], Éditions Odin, « Énigme », 1998, 312 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]La Déesse aveugle. [Paris], Éditions du Seuil, « Points Policier » n°767, 2000, 320 pages.

« Une flaque s’étala tranquillement sous la chaise, englobant lentement les quatre pieds du siège. »

À Oslo, un petit criminel est mort, le visage défiguré. Cela n’éveille guère l’attention, mais quand l’avocat de la victime est assassiné quelques jours plus tard, l’affaire prend une autre tournure. L’irrésistible Hanne Wilhelmsen, chargée de l’enquête, entrevoit les contours d’une mafia d’un genre nouveau, dans laquelle semble tremper la « bonne société » norvégienne... (Présentation de l’éditeur)

[FICHE LIVRE]Bienheureux ceux qui ont soif [série Hanne Wilhelmsen, inspectrice] (Salige er de som torster, 1994), roman, traduit du norvégien par Gro Tang. [Saint-Germain-en-Laye, Yvelines], Éditions Odin, « Énigme », 1999, 244 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Bienheureux ceux qui ont soif. [Paris], Éditions du Seuil, « Points Policier », n°1040, 2002, 230 pages.

Un viol barbare et un portrait robot impossible à faire, des mares de sang et aucun cadavre : la ville d’Oslo est en état de choc. Victimes assoiffées de vengeance, coupables rêvés et conclusions trop hâtives, l’enquête d’Hanne Wilhelmsen nage en eaux troubles. L’inspectrice traque les démons des criminels, mais aussi ceux, plus sombres et plus discrets, de la police... (Présentation de l’éditeur)

La Mort du démon [série Hanne Wilhelmsen, inspectrice] (Demonens dod, 1995), roman, traduit du norvégien par Marie Lunde. [Saint-Germain-en-Laye, Yvelines], Éditions Odin « Énigme », 2002, 284 pages.

« - Ils vont te trouver si tu sors. Tu es recherché. A la télé, à la radio et dans les journaux.

Il afficha son drôle de sourire.

- Comme au cinéma. Il y a une prime ?

- Non Olav, il n’y a pas de prime. On ne te recherche pas pour avoir fait quelque chose de mal. Ils veulent juste te ramener au foyer. »

Olav est un jeune garçon de douze ans qui a fugué du foyer d’accueil pour mineurs Vârsol à Oslo. Il faut dire que le meurtre brutal de la directrice a profondément bouleversé les enfants et le personnel de l’établissement. Hanne Wilhelmsen, fraîchement promue au grade d’inspectrice principale, va découvrir que le centre dissimule bien des secrets. Elle pressent qu’en levant le voile qui les recouvre, ils la mèneront tout droit vers l’assassin. (Présentation de l’éditeur)


[FICHE LIVRE]Une erreur judiciaire [série Inger Johanne Vik et Yngvar Stubo] (Det somer mitt, 2001), roman, traduit du norvégien par Alex Fouillet. [Paris], Éditions Plon, 2007, 336 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Une erreur judiciaire. [Paris], Éditions Points (Le Seuil), « Points », n°1884, 2008, 402 pages.

En Norvège, un serial killer est en liberté. Un tueur en série de la pire espèce. Qui séquestre les enfants et les assassine d’une manière indétectable par la police, et qui renvoie le corps de la victime à la mère avec cette note atroce: «Tu as eu ce que tu méritais.» Emilie, neuf ans et Kim, cinq ans, ont disparu. L’enquête est confiée à l’inspecteur principal Yngvar Stubø. Pour retrouver la piste du tueur, celui-ci fait appel à Inger Johanne Vik, une ex-profiler du FBI. Leurs investigations vont les mener sur les traces d’Aksel Seier, condamné il y a quarante ans et exilé aux Etats-Unis. Mais est-ce lui le véritable coupable? (Présentation de l’éditeur)


[FICHE LIVRE]Cela n’arrive jamais [série Inger Johanne Vik et Yngvar Stubo] (Det som aldri sker, 2004), roman, traduit du norvégien par Alex Fouillet. [Paris], Éditions Plon, « Policier », 2008, 346 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Cela n’arrive jamais. [Paris], Éditions Points (Le Seuil), « Points. Policiers », n°2061, 2009, 440 pages.

Une vedette d’un talk-show est découverte assassinée chez elle, la langue arrachée. Lorsqu’un second corps féminin, celui du leader d’un parti d’extrême droite est à son tour retrouvé crucifié sur le mur de sa chambre, l’inspecteur Stub prend en charge l’enquête. Y aurait-il dans le circuit un serial killer spécialisé dans les célébrités ? Sa partenaire Johanne Vik accepte de lui prêter main-forte. Mais elle entrevoit bientôt un scénario qui pourrait remonter à ses années passées au FBI, et aboutir au meurtre de l’inspecteur lui-même... (Présentation de l’éditeur)

[FICHE LIVRE]Madame la Présidente [série Inger Johanne Vik et Yngvar Stubo] (Presidentens valg, 2006), roman, traduit du norvégien par Alex Fouillet. [Paris], Éditions Plon, 2009, 334 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Madame la Présidente. [Paris], Éditions Points (Le Seuil), « Points Policiers », n°2493, 2010, 478 pages.

La Présidente des États-Unis, en voyage officiel en Norvège, a disparu. En pleine fête nationale, la panique s’empare des autorités. En un éclair, la police est sur les dents, le FBI débarque à Oslo et, avec lui, Scifford, profiler chevronné. Scifford est aussi l’homme de l’ombre du passé de Vik. Et c’est Stubø, son fidèle coéquipier et mari, qui est désigné par Scifford pour l’aider dans ses recherches. L’affaire sème le trouble au sein de notre couple d’enquêteurs. Mais elle a surtout semé le chaos dans le monde : la bourse s’écroule, les relations avec l’Iran et l’Arabie Saoudite se dégradent, le cours du pétrole s’envole, la nation américaine cède à la psychose. Derrière le scénario catastrophe, Anne Holt tisse la toile d’une intrigue diabolique et inattendue, entre terroristes potentiels, secrets personnels, trahisons au cœur du pouvoir et manipulations obscures. (Présentation de l’éditeur)

[FICHE LIVRE]Haine [série Inger Johanne Vik et Yngvar Stubo] (Pengemannen, 2009), roman, traduit du norvégien par Alexis Fouillet. [Paris], Éditions Le Serpent à Plumes, 2010, 574 pages.

Décembre 2008. L’évêque de Bergen est poignardée à mort dans une rue déserte. L’inspecteur principal Yngvar Stubø est chargé de l’enquête. Pour lui, ce crime n’a pas de mobile : pourquoi une femme de soixante-deux ans, mariée, mère de famille aimée, serait-elle prise pour cible ? Alors qu’Yngvar recherche l’assassin, les crimes se multiplient à Oslo : une jeune femme retrouvée dans le sous-sol d’un hôtel de luxe, un prostitué repêché dans le port, un quadragénaire battu et détroussé dans un parc en pleine nuit... Faut-il voir une logique à cette succession macabre ? Croyant enquêter sur de simples meurtres, la police va tomber dans un engrenage diabolique. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook