Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

HERBJORNSRUD, Hans

 

[NORVÈGE] (1938). Hans Herbjørnsrud. Descendant d’une vieille famille de paysans du Telemark, il travaille d’abord comme enseignant avant de reprendre la ferme familiale en 1976. Son œuvre est exclusivement composée de nouvelles : huit recueils à ce jour, depuis le premier publié en 1979 (Vitner).

« Ses textes mêlent volontiers fiction et réflexion philosophique. Dans leur esthétique baroque se conjuguent la tradition orale norvégienne et le modernisme international. Par son goût pour le fantastique, Herbjornsrud se rapproche des tenants du réalisme magique latino-américain et il revendique lui-même Jorge Luis Borges comme une source d’inspiration. Nombre de ses nouvelles mettent en scène des personnages à l’identité problématique – des êtres parlés par des voix multiples et contradictoires. Enracinés dans un univers concret et familier, ils glissent petit à petit vers la folie, et Herbjornsrud ne cesse de traquer le point précis où leur univers bascule et où se font jour leurs pulsions les plus noires. » (Présentation de l’éditeur)

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « Le porteur d’eau », nouvelle extraite du recueil Vannbæreren (1984), traduit du norvégien par Grete Kleppen et Loup-Maëlle Besançon, dans Linnées boréales, Presses universitaires de Caen / Centre régional des lettres de Basse-Normandie, 2001.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]La Porte condamnée (Blinddøra, 1997), nouvelles, traduites du norvégien par Terje Sinding. [Vosges], Éditions Circé, 2007, 128 pages.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Quelle "époque épique" !

    “Le temps est la matière vive de l’Histoire. Ainsi sont nés les époques, les périodes ou les âges de notre histoire.“ Mais que nous raconte une époque historique ? Et pourquoi et comment a-t-on décidé que telle période devait commencer ici et se terminer là ? Au delà d’un découpage mûrement réfléchi ou parfaitement aléatoire, une question demeure cependant : comment nommer ces césures ou ces continuités, ces quelques jours ou ces quelques siècles, et que dire des “noms de l’Histoire” ?

    6 février 2020

    >> Lire la suite

Facebook