Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

HAAVARDSHOLM, Espen

 

[NORVÈGE] (Oslo, 1945). Journaliste, critique, nouvelliste et romancier. Marqué par le Nouveau Roman français et Tel Quel, passé par la revue Profil, il fut l’un des hommes forts du « maoïsme littéraire » des années 70 : les « sept morceaux choisis » de Zink (1971), où il prend position « pour une révolution communiste et le renversement de la société norvégienne », le récit du voyage en Albanie d’un jeune ouvrier, Historiens kraftlinjer [Ligne de force de l’histoire] (1975). Dans les années 80, comme la plupart de ses congénères européens, il amorce le retour à la fiction pure. Il a publié une trentaine de livres, depuis le premier en 1966 (Tidevann).

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « L’indien », traduit du norvégien par Carl-Gustaf Bjurström et Lucie Albertini, dans les Lettres Nouvelles n°4-5, 1974.

* Extrait du roman Le Romantisme est mort, Anna ! (1983), traduit du norvégien par Marc de Gouvenain et Lena Grumbach, dans Les Cahiers de Pandora, n°12, mars 1986.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Le Romantisme est mort, Anna ! (Store fri, 1983), roman, traduit du norvégien par Marc de Gouvenain et Lena Grumbach. [Arles], Éditions Actes Sud, « Lettres scandinaves », 1988, 408 pages.

Tomas et Anna, nés à la fin des années quarante, dans l’euphorie de l’après-guerre, se sont aimés dès l’enfance, se sont perdus de vue, et depuis peu sont ensemble. A l’image d’une génération, ils ont partagé un idéal de justice, de renouveau. Anthropologue, elle a cherché l’homme naturel jusqu’au fin fond de l’Amérique du Sud. Lui, historien, ancien maoïste, a cru trouver dans le radicalisme politique d’autres raisons d’espérer. Or, ce qu’ils rencontrent, c’est l’incertitude amoureuse et la fin des utopies... Pour Espen Haavardsholm, affectif et idéologique sont en mystérieuse correspondance. Et à ce titre s’expriment ici, par l’aventure des deux personnages, les grands courants intellectuels des dernières décennies. Mais ce livre est d’abord un roman de tendresse et de nostalgie, qui parle de notre temps sans jamais se départir d’une sorte de ferveur. Comme si l’auteur, par-delà le désenchantement, tenait à dire de certains rêves, de certaines illusions, que le pire eût été de ne pas les vivre. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook