Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

COLLETT, Camilla

 

[NORVÈGE] (Kristiansand, 1813 – Khristiana / Oslo, 1895). Née Camilla Wergeland. Sœur du grand poète romantique norvégien Henrik Wergeland et amoureuse malheureuse de son rival en littérature et en politique Johan Sebastian Welhaven, elle est l’auteur de romans psychologiques à caractère social et féministe.

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « Pages du carnet de Margarethe », extrait du roman Amtmandens Døttre [Les filles du préfet] (1854-55), traduit du norvégien par Frédéric Durand, dans Écrivains de Norvège, Amiot-Lenganey, 1991.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Les Filles du préfet (Amtmandens Døttre, 1854-55), roman, traduit du norvégien, présenté et annoté par Eric Eydoux. [Carouge, Suisse], Éditions Zoé, « Les classiques du monde », 2010, 448 pages.

Lorsque ce chef-d’œuvre, Les Filles du préfet, paraît en Norvège en 1854 puis en 1855, il fait l’effet d’un véritable coup de tonnerre. Premier roman de la littérature norvégienne écrit par une femme, et premier roman féministe, il raconte une initiation sentimentale délicate, mais hautement dérangeante pour l’époque. Dans les années 1830, le jeune Georg Kold s’installe dans la famille du préfet Ramm comme fondé de pouvoir et précepteur des enfants, dont la cadette Sofie. Un fort élan amoureux pousse les deux jeunes gens l’un vers l’autre, mais se heurte à une société où le sentiment est regardé comme une faiblesse typiquement féminine dont il convient de se préserver. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Quelle "époque épique" !

    “Le temps est la matière vive de l’Histoire. Ainsi sont nés les époques, les périodes ou les âges de notre histoire.“ Mais que nous raconte une époque historique ? Et pourquoi et comment a-t-on décidé que telle période devait commencer ici et se terminer là ? Au delà d’un découpage mûrement réfléchi ou parfaitement aléatoire, une question demeure cependant : comment nommer ces césures ou ces continuités, ces quelques jours ou ces quelques siècles, et que dire des “noms de l’Histoire” ?

    6 février 2020

    >> Lire la suite

Facebook