Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

RAGDE, Anne B.

 

[NORVÈGE] (1957). Anne Birkefeldt Ragde. Professeur de communication à l’université de Trondheim, avant de se consacrer enièrement à l’écriture. Depuis ses débuts en 1986, elle a publié près de cinquante volumes dans divers genres : romans, poèmes, nouvelles, jeunesse, humour, polars, etc., ainsi qu’une biographie de Sigrid Undset (2001). Sa « Trilogie des Neshov » a été traduite dans une vingtaine de langues et a fait l’objet d’une adaptation télévisuelle.

¤ Invité du Salon du livre de Paris, 2011.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE] Zona frigida (Zona frigida, 1995), roman, traduit du norvégien par Hélène Hervieu et Eva Sauvegrain. [Paris], Éditions Balland, 2011, 384 pages.

Qu’est-ce qui a bien pu pousser Bea, jeune caricaturiste branchée de 35 ans, à s inscrire pour une croisière à destination des terres du Grand Nord ? La croisière, d’abord : un concept plutôt destiné au Troisième âge et pas à une célibataire croqueuse d hommes comme elle... La destination, ensuite : le Svalbard, dite « Zona frigida », aux confins septentrionaux de la Norvège, ne constitue pas un territoire des plus accueillants. On prétend même qu il y fait si froid que tous les animaux sont devenus blancs... Autant dire que la présence de Bea sur ce cargo a de quoi susciter la curiosité de ses compagnons de route. Si la jeune femme a prétexté auprès de ses proches le besoin de rompre avec son quotidien, il apparaît rapidement que ses motivations sont tout autres : Bea a des comptes à régler avec son passé et ce voyage devrait lui permettre de repartir à zéro. La croisière d’agrément va vite se transformer en cauchemar pour certains passagers... (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]La Terre des mensonges (Berlinerpoplene, 2004), roman, traduit du norvégien par Jean Renaud. [Paris], Éditions Balland, 2009, 370 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]La Terre des mensonges. [Paris], Éditions 10-18, « Domaine étranger », 2011.

 « Un registre de condoléances était ouvert, un stylo posé en travers de la première page. Une photo encadrée de la défunte la montrait en blouson sur une plage de galets, tenant à la main une racine d’arbre grise qui avait l’air d’un cygne. »

Premier volume de la « Trilogie des Neshov ». Seul un évènement d’importance pouvait rassembler les trois frères Neshov. Trois frères que tout sépare. Tor gère la ferme familiale porcine, Margido dirige une entreprise de pompes funèbres et Erlend, décorateur branché à Copenhague, vit avec son compagnon. A la mort de leur mère se pose la question de l’héritage, et en particulier celle du sort de la ferme. Mais, on le sait, les successions suscitent souvent des tensions. Et font ressurgir des fantômes du passé, à même de bouleverser le semblant d’ordre familial… Les frères Neshov parviendront-ils à surmonter leurs différences et leurs différents ? (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]La Ferme des Neshov (Eremittkrepsene, 2005), roman, traduit du norvégien par Jean Renaud. [Paris], Éditions Balland, 2010, 380 pages.

Deuxième volume de la « Trilogie des Neshov ». Trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale à la mort de leur mère. Tous sont confrontés à un moment de leur vie où ils doivent faire un choix important. Tor, l’aîné, doit se décider : poursuivre son élevage de porcs ou laisser sa fille reprendre la ferme et quitter alors sa vie d’assistante vétérinaire à Oslo. Que va devenir la ferme des Neshov ? Arriveront-ils à surmonter leur différence pour recréer des liens familiaux mis à rude épreuve depuis si longtemps ? Anne B. Ragde met en scène les destins entrecroisés des membres de la famille Neshov et signe une saga d’une grande finesse psychologique où le chagrin et la douleur se mêlent à l’humour, la chaleur et l’amour. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]L’Héritage impossible (Ligge igronne enger, 2007), roman, traduit du norvégien par Jean Renaud. [Paris], Éditions Balland, 2010, 348 pages.

« – Je n’y arriverai pas, murmura-t-elle.

Il la prit à nouveau dans ses bras, la serra contre lui, lui envoya un souffle chaud dans les cheveux.

– Je n’y arriverai pas.

– Mais si, dit-il. Je vais vous aider. Je vais vous aider, Torunn.

Par-dessus son épaule, elle apercevait la fenêtre de la cuisine. La cuisine de Neshov. Elle était là, et il était mort. »

Dans ce troisième tome de la « Trilogie des Neshov », nous suivons les personnages de La Terre des mensonges et La Ferme des Neshov, jusque dans ce qui sera peut-être une toute nouvelle vie. Après la révélation du terrible secret qui a ébranlé la famille entière, les relations entre les frères se dégradent, pour se diluer dans de pesants non-dits. Jusqu’au jour où ils doivent, ensemble, faire face. Il fait une chaleur torride lorsque tout le monde se trouve réuni. Et Torunn, héritière de la ferme, détient la clé des destins de tous les autres... (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Un jour glacé en enfer, roman, traduit du norvégien par Hélène Hervieu. [Paris], Éditions Balland, 2010, 302 pages.

Dans un chalet isolé, perdu dans les montagnes norvégiennes, vit un homme rustre et sauvage, entouré de ses chiens. On ne sait ni comment ni pourquoi “elle” est arrivée là, une jeune femme délicate sans nom ni passé. De ce roman érotique se dégage une atmosphère à la fois poétique et singulière. Entre soumission acceptée, animosité ambiguë et jeux sensuels, le rapport de force homme-femme s’installe progressivement, magnifié par la nature hostile du Grand Nord. Avec la même tension sexuelle que L’Amant de Lady Chatterley et la même puissance que Le Boucher d’Alina Reyes, Anne B. Ragde déploie dans ce roman toutes les nuances de son style et démontre, une nouvelle fois, la force de son écriture. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook