Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

SKRAM, Amalie

 

[NORVÈGE] (Bergen, 1847 – Copenhague, 1905). Née Bertha Amalie Alver. Épouse d’un capitaine au long cours puis d’un écrivain. Cette femme de lettres dans une société d’hommes, contemporaine de Zola et ardente partisane du roman naturaliste, privilégia les thèmes du couple, de la culpabilité, du poids de l’héritage, ou de l’impuissance de l’Église, dans une vingtaine de livres, de Madam Høiers Leiefolk (1882) à Julehelg, (1900).

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « In Asiam profectus est », nouvelle traduite du norvégien par Jean de Néthy, dans la Revue indépendante, 1893 / réédition dans Nouvelles scandinaves, Nilsson/Langen, 1894.

* « Mémento mori », nouvelle tirée du recueil Sommer [Été] (1899), traduite du norvégien par Martine Dupont, dans Écrivains de Norvège, Amiot-Lenganey, 1991.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Les Gens de Hellemyr. 1. Vesle-Gabriel. Livre I. Sjur Gabriel et Livre II. Le trois mâts “ Deux amis ” (Hellemyrsfolket. 1. Sjur Gabriel ; 2. To venner, 1887), roman, traduit du norvégien par Luce Hinsch. [Larbey, Landes], Éditions Gaïa, 2003, 272 pages.

Sjur Gabriel et Oline vivent tant bien que mal dans les montagnes de Norvège. Le climat est rude, la ferme ne peut prospérer, les enfants sont trop nombreux et souvent malades. Pour fuir un quotidien difficile, Oline s’est réfugiée dans la boisson, troquant jupons contre litrons, et laisse à Sjur Gabriel les lourdes responsabilités. Celui-ci peine, bat sa femme, mais sait encore s’émerveiller aux joies le la vie. La naissance de Vesle-Gabriel, Petit-Gabriel, est un cadeau de Dieu. Les Gens de Hellemyr est la fresque réaliste de la Norvège de la fin du XIXe siècle, tour à tour dans sa campagne la plus reculée et le long des rues de la ville si particulière de Bergen. Ce premier volume décrit les origines de Sivert, personnage central du cycle, et comment, toute sa vie, pèsera sur ses épaules le poids de l’héritage : il ne peut oublier qui étaient ses grands-parents Sjur Gabriel et Oline, il ne peut oublier d’où il vient. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Les Gens de Hellemyr. 2. Silvert. Livre III (Hellemyrsfolket. 3. S. G. Myre, 1890), roman, traduit du norvégien par Luce Hinsch. [Larbey, Landes], Éditions Gaïa, 2003, 320 pages.

Sivert est un jeune homme actif. Il travaille pour le compte du négociant Munthe, comme garçon de course le matin et homme à tout faire l’après-midi. Il gagne enfin sa vie et a oublié ses mésaventures de mousse sur le trois-mâts Deux-Amis. Mais un soir, les choses se gâtent: il approche d’un peu trop près la fille de Munthe, et perd sa place. Lui qui rêvait d’ascension sociale pour faire oublier ses origines miséreuses et sa grand-mère la Picoleuse, pocharde célèbre dans toute la ville ! Mais Sivert a plus d’un tour dans son sac. Bien que rongé par la culpabilité que la religion fait peser sur lui, il n’hésite pas à utiliser la mort de son grand-père comme prétexte pour rebondir. Et le voilà reparti pour de nouvelles aventures pleines de tentations, dans une société marquée par les différences de classe et les bonnes mœurs apparentes. Sivert, deuxième volet des Gens de Hellemyr, dresse un tableau sans concession de la Norvège citadine du XIXe siècle engoncée dans les convenances, et offre à Amalie Skram l’occasion de très beaux portraits de jeunes hommes et jeunes femmes qui cherchent, dans un espace de liberté fort réduit, à prendre en main leur destin. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Les Gens de Hellemyr. 3. Severin. Livre IV (Hellemyrsfolket. 4. Afkom, 1898), traduit du norvégien par Luce Hinsch. [Larbey, Landes], Éditions Gaïa, 2004, 392 pages.

Severin est lycéen à Bergen, puis part faire ses études à lz capitale, Kristiania. Pour ce fils de petit épicier, et arrière-petit-fils de gens miséreux devenus clochards et alcooliques, c’est un autre monde qui s’ouvre à lui. Amené à fréquenter les enfants de la haute-bourgeoisie norvégienne, Severin est en proie aux affres de l’ascension sociale. Une ascension vertigineuse. Trop vertigineuse. Amalie Skram s’est inspirée d’un fait divers ayant défrayé la chronique. S’attachant à comprendre selon quel mécanisme on tombe dans la délinquance, elle recrée le parcours et les origines sociales de Séverin, trouvant là la trame du cycle Les Gens de Hellemyr. Au-delà du déterminisme dont ses romans sont empreints, Severin offre des portraits très nuancés de personnages et des tableaux ciselés de la Norvège de la fin du XIXe siècle. L’auteur donne libre cours à ses opinions très radicales pour l’époque sur la religion, la situation des femmes, les différences sociales, qui viennent ponctuer un récit émouvant. Sans concession à l’esthétique et avec tout l’art de la littérature réaliste. (Présentation de l’éditeur) 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook