Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

STIGEN, Terje

 

[NORVÈGE] (Kjelvik, 1922 – Oslo, 2010). Romancier et dramaturge, depuis ses débuts littéraires en 1950 (To døgn), il a publié une cinquantaine de livres, dont trente-huit romans, et écrit une douzaine de pièces radiophoniques.

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « Voisins », nouvelle traduite du norvégien par Jean Renaud, dans Nouvelles nouvelles, « Voyage en septentrion », 1991 et dans Scherzo, n°20-21-22, octobre 2004.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]La Cathédrale (Katedralen, 1987), traduit du norvégien par Philippe Bouquet et Jean Renaud. [Caen], Presses universitaires de Caen / Office franco-norvégien d’échanges et de coopération, « Nordique », 2005, 176 pages.

Allemagne, printemps 1945. La ville est en ruine et les réfugiés passent leur chemin. Un petit groupe hétéroclite a toutefois trouvé refuge dans la cathédrale relativement épargnée, dans l’attente des « libérateurs ». Terje Stigen brosse avec finesse et ironie l’absurdité du destin de ses personnages, alors que toutes les valeurs ont volé en éclats et que tout langage est devenu impossible. Dans l’atmosphère pesante de ce quasi-huis clos de plusieurs mois, seul le silence issu d’un amour naissant suscitera peut-être un nouveau souffle de vie. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook