Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

SVENDSEN, Lars Fr. H.

 

[NORVÈGE] (1970). Lars Fredrik Händler Svendsen. Professeur de philosophie à l’Université de Bergen. Outre son premier livre Petite philosophie de l’ennui (1999), qui a été traduit dans une vingtaine de langues, il a publié une dizaine d’essais.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Petite philosophie de l’ennui (Kjedsomhetens filosofi, 1999), traduit du norvégien par Hélène Hervieu. [Paris], Éditions Fayard, 2003, 256 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Petite philosophie de l’ennui. [Paris], LGF (Librairie générale française), « Le Livre de poche », 2006, 256 pages.

« Il est des sensations qui sont des sommeils, qui occupent comme une brume toute l’étendue de notre esprit, qui ne nous laissent ni penser ni agir, et ne nous permettent pas d’exister clairement. Comme si nous n’avions pas dormi de la nuit, il survit en nous quelque chose du rêve, et il y a une torpeur de soleil diurne qui vient chauffer la surface stagnante des sens. C’est une saoulerie de n’être rien, et la volonté est un seau renversé au passage dans la cour, d’un geste indolent du pied. » Fernando Pessoa, Le Livre de l’intranquillité. Prendre une année sabbatique et ne rien faire : voilà la décision qui, à l’origine, a inspiré à Lars Svendsen ce court texte sur la difficulté de vivre l’oisiveté. Le résultat : un livre profondément original, au ton très libre, qui puise à des sources aussi bien philosophiques que littéraires et cinématographiques. Petite philosophie de l’ennui, best-seller dans les pays scandinaves, a déjà été traduit dans plusieurs autres pays européens. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook