Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

BEHN, Ari

 

[NORVÈGE] (1972). Pseudonyme de Ari Mikael Bjørshol, marié à Märtha-Louise, princesse de la cour de Norvège.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Les Hommes passent à Tanger (Bakgård, 2003), roman, traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier. [Arles], Éditions Actes Sud, « Aventure », 2006, 302 pages.

En partance pour le Burkina Faso où son amie travaille dans une ONG, Andy, jeune Norvégien aux longues boucles blondes, descend du train à Madrid. Il s’imagine, passé Gibraltar, pouvoir traverser le Sahara, rejoindre Tombouctou et de là Ouagadougou. Sur le quai, il se fait aborder par Valderon, qui a repéré d’emblée le jeune naïf... Bientôt coincé dans la toile qu’autour de lui tisse le vieux beau en chasse, Andy va se retrouver bloqué à Tanger, incapable de refuser les soirées auxquelles il est convié. Si la rencontre espérée avec Paul Bowles a bien lieu, elle est vite bousculée par les nuits folles de la ville exotique. Dans un sursaut d’amour pour celle qui l’attend, Andy prend le train pour Marrakech, échappe aux mains masculines, s’enfuit dans la médina avant d’être récupéré par un groupe de touristes dont la guide aimerait bien connaître ce jeune homme tombé du ciel... Le Sahara pourtant se rapproche, avec ses premières dunes, les oueds et les Touaregs pour cartes postales prêts à faire une virée à dos de chameau, mais certainement pas à rejoindre Tombouctou en quarante jours... (Présentation de l’éditeur) 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook