Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

AMBJORNSEN, Ingvar

 

[NORVÈGE] (Tønsberg, 1956). Ingvar Even Ambjørnsen-Haefs. Il vit à Hambourg, en Allemagne. Il a publié une vingtaine de livres, recueils de nouvelles, livres pour la jeunesse, polars, et surtout la tétralogie « Elling », où il aborde avec justesse le thème de l’exclusion sociale : Utsikt til paradiset / Elling (1993), Fugledansen / Potes pour la vie(1995), Brødre i blodet (1996) et Elsk meg i morgen (1999). Traduit en dix-sept langues, Elling a été adapté au cinéma par Petter Naess.

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « Les Goélands », « Les Crânes », dans Brèves, n°64, février 2002, Atelier du Gué.

* Texte, dans la Nouvelle revue française n°574, « Écrivains de Norvège », Gallimard, juin 2005.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Elling (Utsikt til paradiset, 1993), roman, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud. [Larbey, Landes], Éditions Gaïa, 2008, 320 pages.

Elling, social-démocrate jusqu’au bout des ongles, a toujours vécu « avec maman ». À la mort de celle-ci, il a trente-quatre ans et perd un peu les pédales – lui qui est déjà, au bas mot, monomaniaque, hystérique, voire carrément atteint de délires obsessionnels. Les services sociaux décident donc de le placer dans une institution psychiatrique. Horreur ! Elling se retrouve dans une chambre avec Kjell Bjarne, une armoire à glace qui a la comprenette un peu lente, ne pense qu’à la bouffe et aux filles, mais a un cœur gros comme ça. Le duo devient inséparable. Ingvar Ambjornsen dresse le portrait d’un personnage loufoque et attachant, aux émotions démesurées et au caractère bien trempé, plein d’humour et d’autodérision. (Présentation de l’éditeur)

 

[FICHE LIVRE]Potes pour la vie (Fugledansen, 1995), roman, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud. [Monfort-en-Chalosse, Landes], Éditions Gaïa 2011, 320 pages (à paraître en juin 2011).

Revoici Elling, cette fois-ci fort occupé à approcher la réalité depuis sa nouvelle base, un appartement sous tutelle. A ses côtés il a toujours son pote Kjell Bjarne, un des apôtres de l’ordinaire. L’existence est effrayante, mais supportable, à petites doses. Et quand Reidun entre en scène, largement engrossée et un cœur en or, nos braves gaillards se donnent corps et âme, et même un peu plus. Un récit tragi-comique sur le fait d’oser sortir dans la rue et se confronter à la vie du dehors. (Présentation de l’éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook