Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

Les écrivains mexicains La littérature Latino-Américaine

 

ANTHOLOGIES / REVUES 
(Classement par date de publication)
Revue et corrigée en février 2009

Anthologies et revues contenant des traductions d’écrivains des pays d’Amérique latine : Argentine - Bolivie - Brésil - Chili - Colombie - Costa Rica - Cuba - Équateur - Guatemala - Honduras - Mexique - Nicaragua - Panama - Paraguay - Pérou - Porto Rico - République Dominicaine - Salvador - Uruguay - Venezuela.

 


Les Cinq continents. Anthologie mondiale de la poésie contemporaine. Textes choisis et présentés par Yvan Goll. [Paris], Éditions La Renaissance du livre, 1922, épuisé. 

[Poètes hispano-américains : Argentine : Andrés Chabrillon –Chili : Vicente Huidobro – Mexique : Amado Nervo – Nicaragua : Rubén Darío – Pérou : José Santos Chocano, José María Eguren, Alberto Guillén]. 


Récits de la vie américaine. Anthologie de vingt textes choisis et présentés par Ventura García Calderón. [Paris], Éditions Payot, 1925, 296 pages, épuisé.

[Argentine : Juan Carlos Dávalos, Martiniano Leguizamón, Leopoldo Lugones, Fray Mocho (José S. Alvarez), Roberto J. Payró, Domingo F. Sarmiento, Alexandro Sux – Bolivie : Cornelio Hispano – Brésil : Alcides Maya, Coelho Neto, A. Rangel – Costa Rica : Ricardo Fernández Guardia, Manuel González Zeledón (Magón) – Cuba : Alfonso Hernández Catá – Pérou : Ricardo Palma –Uruguay : Horacio Quiroga, Carlos Reyles, Javier de Viana]. 


Les Conteurs hispano-américains. Textes de cinquante-deux auteurs, choisis et présentés par Georges Pillement. [Paris], Éditions Delagrave, « Pallas », 1933, 432 pages, épuisé.

[Argentine : Atilio Chiappori, Juan Carlos Dávalos, Manuel Gálvez, Alberto Gerchunoff, Ricardo Güiraldes, Martiniano Leguizamón, Leopoldo Lugones, Eduardo Mallea, Fray Mocho [José S. Alvarez], Roberto J. Payró – Bolivie : Alcide Arguedas, Adolphe Costa du Rels, Ricardo Jaimes Freyre, Diomedes de Pereyra – Chili : Eduardo Barrios, Agusto d’Halmar, Olegario Lazo Baeza –Colombie : José Eustasio Rivera – Costa Rica : Ricardo Fernandez Guardia, Carmen Lira, Magon [Manuel González Teledón] – Cuba : Eduardo Aviles Ramirez, Manuel de la Cruz, Alfonso Hernández Cata, Carlos Montenegro –Équateur: José Antonio Campos, José de la Cuadra, Joaquim Gallegos Lara, Juan Montalvo – Guatemala : Rafael Arevalo Martinez, Miguel Angel Asturias, Enrique Gómez Carrilo – Mexique : Mariano Azuela, Martin Luis Guzman, J. Nunez y Dominguez, Alfonso Reyes, Jaime Torres Bodet – Nicaragua : Ruben Dario – Pérou : Ventura García Calderon, Ricardo Palma – Porto Rico : Cavetano Boll y Toste – République Dominicaine : Juan E. Bosch – Uruguay : Manuel Bernardez, Santiago Maciel, Horacio Quiroga, Carlos Reyles, Javier de Viana, Hugo Wast – Venezuela : Rufino Blanco Fombona, Carlos Eduardo Frias, Teresa de la Parra, Arturo Uslar Pietri]. 


Introduction à la poésie ibero-américaine. Textes de soixante-treize auteurs, choisis, présentés et traduits de l'espagnol par Pierre Darmangeat et du portugais par A. D. Tavares Bastos. [Paris], Éditions Le Livre du jour, 1947, 464 pages, épuisé.

[Argentine : Fernan Félix De Amador, Rafael Alberto Arrieta, Enrique Banchs, Arturo Capdevilla, Leopoldo Lugones, Leopoldo Marechal, Silvina Ocampo, Alfonsina Storni – Brésil : Manoel de Abreu, Guilherme de Almeida, Carlos Drummond de Andrade, Mário de Andrade, Oswald de Andrade, Manuel Bandeira, António Dias Tavares Bastos, Raúl Bopp, Ronaldo de Carvalho, Ruy Ribeiro Couto, Affonso Arinos de Mello Franco, Ascenso Ferreira, Jorge de Lima, Anibal Machado, Cecília Meireles, Murilo Mendes, Augusto Meyer, Dante Milano, Sérgio Milliet, Vinícius de Moraes, Emílio Moura, Felippe d'Oliveira, Abgar Renault, Augusto Federico Schmidt, Leão de Vasconcelos – Chili : Ángel Cruchaga Santa María, Vicente Huidobro, Gabriela Mistral, Pablo Neruda, Salvador Reyes – Colombie : Rafael Maya – Costa Rica : R. Brenes Mesén –Cuba : Agustin Acosta, Emilio Ballagas, Juan Marinello – Équateur: Jorge Carrera Andrade – Guatemala : R. Arévalo Martinez – Honduras : Rafael Heliodro Valle – Mexique : José Gorostiza, Efrain Huerta, Miguel N. Lira, Manuel Maples Arce, Amado Nervo, B. Ortiz de Montellano, Salvador Novo, Octavio Paz, Carlos Pellicer, A. Quintero Alvarez, Alfonso Reyes, Rafael Solana, J. J. Tablada, Jaime Torres Bodet, Carmen Toscano, Luis G. Urbina, Xavier Villaurrutia –Nicaragua : Rubén Darío – Pérou : Ventura García Calderón, José Santos Chocano, César Vallejo – Uruguay : Delmira Agustini, Julio Herrera Y Reissig, Juana De Ibarbourou, Carlos Sabat Ercasty – Venezuela : R. Blanco Fombona].


La Licorne n°I, printemps 1947, épuisé. 
[Argentine : Jorge Luis Borges – Chili : Pablo Neruda – Pérou : Garcilaso de la Vega – Uruguay : Felisberto Hernandez]. 

La Licorne n°II, hiver 1948, épuisé. 
[Argentine : Silvina Ocampo, Antonio Porchia – Uruguay : Susana Soca]. 

La Licorne n°III, automne 1948. 
[Colombie : Eduardo Zalamea Borda – Mexique : Sor Juana Iñes de la Cruz, Alfonso Reyes]. 


Profil littéraire de la France n°21 : « La vie et la mort dans la poésie hispano-américaine ». Poèmes traduits et présentés par Henri de Lescoët. [Nice], 1956, épuisé.

[Argentine : Gyula Kosice, Enrique Molina – Chili : Julio Barrenecha –Colombie : Jorge Rojas – Équateur: A. Barbera Velarde, Jorge Carrera Andrade, César Dávila Torres – Guatemala : Luis Cardoza y Aragón –Mexique : José Muñoz Cota, Octavio Paz, Jaime Torres Bodet – Nicaragua : Luis Ibarra – Pérou : Emilio Westphalen, Luis Fabio Xammar – Uruguay : Julio J. Casal, Sara de Ibañez, Susana Soca – Venezuela : Juan Aspeteguieta, Carlos Augusto León, Juan Liscano].


Anthologie de la poésie ibéro-américaine. Édition bilingue. Textes choisis et présentés par Federico de Onis, préface de Ventura García Calderon. [Paris], Éditions Nagel / « Collection Unesco d’œuvres représentatives » n°9, 1956, 394 pages, épuisé.

[Argentine : Olegario Victor Andrade, Rafael Alberto Arrieta, Enrique Banchs, Francisco Luis Bernárdez, Jorge Luis Borges, Miguel A. Camino, Estanislao del Campo, Evaristo Carriego, Leopoldo Díaz, Esteban Echeverría, Baldomero Fernández Moreno, Luis L. Franco, Carlos Guido y Spano, Ricardo Güiraldes, Ricardo Gutiérrez, José Hernández, Leopoldo Lugones, José Mármol, Rafael Obligado, Alfonsina Storni – Bolivie : Ricardo José Bustamante, Ricardo Jaimes Freyre – Chili : Angel Cruchaga Santa María, Vicente Huidobro, Manuel Magallanes Moure, Gabriela Mistral, Carlos Pezoa Véliz, Pedro Prado, Julio Vicuña Cifuentes – Colombie : Julio Arboleda, Porfirio Barba Jacob (Miguel Angel Osorio), José Eusebio Caro, Miguel Antonio Caro, Gregorio Gutiérrez y González, Luis Carlos López, Rafael Maya, Rafael Pombo, José Eustasio Rivera, José Asunción Silva, Guillermo Valencia – Cuba : Agustín Acosta, Julián del Casal, Gertrudis Gómez de Avellaneda, Nicolás Guillén, José María Heredia, Joaquim Lorenzo Luaces, José Martí, Rafael María de Mendive, José Jacinto Milanés, Gabriel de la Conceptión Valdés, Juan Clemente Zenea – Équateur : Jorge Carrera Andrade, José Joaquim Olmedo, Julio Zaldumbide – Guatemala : Rafael Arévalo Martínez, José Batres y Montúfar, Rafael Landívar – Mexique :Manuel Acuña, Sor Juana Inés de la Cruz, Salvador Díaz Mirón, Manuel M. Flores, Enrique González Martínez, José Gorostiza, Manuel Gutiérrez Nájera, Ramon López Velarde, Amado Nervo, Manuel José Othón, Carlos Pellicer, José Joaquín Pesado, Guillermo Prieto, Alfonso Reyes, Ignacio Rodríguez Galván, José Juan Tablada, Francisco de Terrazas, Jaime Torres Bodet, Luis G. Urbina –Nicaragua : Rubén Darío – Paraguay : Alejandro Guanes – Pérou : María de Alvarado Amarilis, José Santos Chocano, José María Eguren, Manuel González Prada, Mariano Melgar, Felipe Pardo y Aliaga, Carlos Augusto Salaverry – Porto Rico : Luis Lloréns Torres, Luis Palés Matos, Alberto Ureta, César Vallejo –République Dominicaine : Francisco Muñoz Delmonte – Uruguay : Francisco Acuña de Figueroa, Delmira Agustini, Julio Herrera y Reissig, Juana de Ibarbourou, Emilio Oribe, Carlos Sabat Ercasty, Fernán Silva Valdès, Juan Zorrilla de San Martín – Venezuela : Andrés Bello, Rufino Blanco Fombona, Francisco Lazo Martí, José Antonio Maitín, Juan Antonio Pérez Bonalde]. 

Esprit n°266 : « Initiation à l’Amérique latine ». [Paris], octobre, 1958, épuisé. 

[Contient : « Cartes pour naviguer à travers la poésie hispano-américaine », par Jorge Carrera Andrade ; Anthologie poétique : Poèmes indiens – Brésil : Manuel Bandeira, Carlos Drumond Andrade – Chili : Gabriela Mistral, Pablo Neruda – Colombie : Carlos Castro Saavedra – Équateur: Jorge Carrera Andrade – Mexique : Jaime Torres Bodet – Pérou : César Vallejo –Venezuela : Juan Liscano]. 


Les Vingt meilleures nouvelles de l’Amérique latine. Textes choisis et présentés par Juan Liscano. [Paris], Éditions Seghers, « Melior », 1958, 404 pages, épuisé.

[Argentine : Jorge Luis Borges, Eduardo Mallea – Bolivie : Agusto Cespedes –Brésil : Mário de Andrade, João Guimarães Rosa – Chili : Marta Brunet, Leonce Guerrero – Colombie : Jorge Zalamea – Cuba : Lino Novás Calvo – Équateur: Jorge Icaza – Guatemala : Miguel Ángel Asturias – Mexique : Francisco Rojas González, Juan Rulfo – Panama : José María Sánchez – Paraguay : Augusto Roa Bastos – Pérou : José María Arguedas – République Dominicaine : Juan Bosch – Salvador : Salarrué – Uruguay : Horacio Quiroga – Venezuela : Arturo Uslar Pietri]. 


Preuves, n°102. [Paris], août 1959, épuisé. 

[Argentine : Jorge Luis Borges, Julio Cortázar, Silvina Ocampo – Mexique : Juan José Arreola]. 


Le Pont de l’épée n°8. [Dijon], octobre 1959, épuisé. 

[Chili : Antonio de Undurraga – Colombie : Germán Pardo García – Équateur: Jorge Carrera Andrade – Mexique : Jaime Torres Bodet – Pérou : Enrique Peña Barrenecha – Venezuela : Andrés Eloy Blanco]. 


Anthologie bilingue de la poésie hispanique contemporaine. Espagne-Amérique. Textes choisis et présentés par Vincent Monteil. [Paris], Éditions Klincksieck, 1959, épuisé.

[Auteurs latino-américains : Argentine : Jorge Luis Borges, Leopoldo Lugones – Chili : Gabriela Mistral, Pablo Neruda – Cuba : Mariano Brull, Nicolás Guillén –Équateur: Jorge Carrera Andrade – Mexique : Jorge Cuesta, Octavio Paz, Jaime Torres Bodet, Rodolfo Usigli, Xavier Villaurrutia – Pérou : César Vallejo –Venezuela : Vicente Gerbasi, Juan Liscano].


Cahiers du Sud n°356 : « Voix vivantes de la poésie hispano-américaine ». Poèmes présentés et traduits par Fernand Verhesen. [Marseille], juin-juillet 1960, épuisé.

[Contient :Argentine : Raúl Gustavo Aguirre, Rodolfo Alonso, Jorge Luis Borges, Roberto Juarroz – Chili : Humberto Díaz Casanueva – Cuba : Emilio Ballagas – République Dominicaine : Manuel del Cabral – Équateur: Jorge Carrera Andrade – Guatemala : Miguel Angel Asturias, Luis Cardoza y Aragón – Mexique : Octavio Paz, Xavier Villaurrutia – Pérou : César Vallejo –Venezuela : Vicente Gerbasi].


Poètes d’Espagne et d’Amérique latine. Choisis, présentés et traduits par Fernand Verhesen. [Bruxelles], La Maison du poète, 1960, épuisé.

[Auteurs d’Amérique latine : Chili : Humberto Díaz Casanueva, Vicente Huidobro, Pablo Neruda – Cuba : Emilio Ballagas – Équateur: Gonzalo Escudero – Guatemala : Luis Cardoza y Aragon – Mexique : José Gorostiza, Carlos Pellicer, Xavier Villaurrutia– Porto Rico : Luis Palés Matos – République Dominicaine : Manuel del Cabral]. 


L’VII n°4. [Bruxelles], 1961, épuisé.

[Contient des poèmes et des textes : Argentine : Jorge Luis Borges, Julio Cortázar, César Fernández Moreno – Guatemala : Miguel Angel Asturias –Panama : Roque Javier Laurenza]. 


Exposition d'art latino-américain à Paris. Introduction et choix des textes par Jean-Clarence Lambert. Présentation de Mariano Pión Salas. Catalogue de l’exposition (2 août - 4 octobre 1962). [Paris], Musée d’art moderne de la ville de Paris, 1962, 48 pages, illus., épuisé.

[Argentine : Damian Carlos Bayón, Julio Cortázar, Cesar Fernández Moreno, Julio Llinás, Alejandra Pizarnik, Mario Trejo – Chili : Vicente Huidobro, Gabriela Mistral, Pablo Neruda – Colombie : Jorge Gaitán Durán – Cuba : Roberto Fernández-Retamar, Nicolás Guillén – Équateur: Jorge Carrera Andrade –Guatemala : Miguel Angel Asturias – Mexique : Octavio Paz, Carlos Pellicer –Paraguay : Carlos Garcete, Elvio Romero – Pérou : Augusto Lunel, César Vallejo – Venezuela : Juan Liscano, Mariano Picón Salas].


Les Lettres Nouvelles, n°16 : « Nouveaux écrivains d'Amérique latine ». [Paris], Éditions Julliard (nlle série), juillet 1961, 212 pages, épuisé.

[Contient (p. 5-126) : Poèmes et textes : Argentine : Julio Cortázar, Daniel Devoto, Eduardo Jonquières, Enrique Molina, Alejandra Pizarnik – Chili : Humberto Díaz Casanueva, Gonzalo Rojas – Colombie : Jorge Gaitán Durán, Alvaro Mutis – Cuba : Roberto Fernández Retamar, Fayad Jamis, José Lezama Lima, Nivaria Tejera, Cintio Vitier – Mexique : Juan José Arreola, Ali Chumacero, Manuel Durán, Jaime García Terres, Marco Antonio Montes de Oca, Octavio Paz, Juan Rulfo, Jaime Sabines – Pérou : Augusto Lunel, Javier Sologuren, Mario Vargas Llosa – Uruguay : Juan Carlos Onetti – Suivi de « Un mois à Cuba » par Geneviève Serreau].

Basta ! Chants de témoignage et de révolte d'Amérique latine. Recueillis avec la musique par Méri Franco-Lao. Traduit de l'espagnol par Gonzalo Estrada. [Paris], Éditions François Maspero, « Voix », 1967, 256 pages, épuisé.


Cahiers Renaud-Barrault n°75 : « Jeune théâtre d'Amérique latine ». [Paris], Éditions Gallimard, numéro spécial, 1er trimestre 1971, épuisé.

[Sommaire : Cuba : « Un théâtre de l’imprécation », par Vicente Revuelta ; « Détruire les fantasmes, les mythes des relations familiales », entretien d’Abelardo Estorino avec José Triana et Vicente Revuelta ; Entretien avec Eduardo Manet sur le théâtre cubain, par Simone Benmussa ; « Notes sur le théâtre cubain », par Virgilio Piñera – Argentine : « Latin american trip ou la quête d’un nouvel Orphée politique », par Simone Benmussa ; Latin american trip, pièce d’Arnaldo Calveyra].


Contes et récits de la pampa, par Emma de Cartosio et A. M. Lambert-Farage, illustrations de René Péron. [Paris], Éditions F. Nathan, 1971, 256 pages, épuisé.


Nouvelle Revue Française n°250 : « Nouvelles françaises et étrangères ». [Paris], Éditions Gallimard, numéro spécial, octobre 1973, épuisé. 

[Brésil : Jorge Amado, Adonias Filho, Osman Lins – Paraguay : Augusto Roa Bastos – Pérou : Mario Vargas Llosa]. 


Change. Cahiers trimestriels du collectif Change n°21 : « Luttes Prose Poésie d'Amérique latine ». [Paris], Éditions Seghers / Laffont, numéro spécial, décembre 1974, 216 pages, épuisé.

[Argentine : Jorge Luis Borges, Julio Cortázar, Oliverio Girondo, Juan Jose Saer, Saul Yurkievich – Brésil : Carlos Drummond de Andrade – Chili : Vicente Huidobro, Pablo Neruda, Antonio Skarmeta – Cuba : José Lezama Lima –Guatemala : Miguel Ángel Asturias, Roque Dalton – Mexique : Juan José Arreola, Octavio Paz – Nicaragua : Ernesto Cardenal – Pérou : Antonio Cisneros, Rodolfo Hinostroza – Uruguay : Felisberto Hernández, Cristina Peri Rossi – Venezuela : Luis Britto García]. 


Chants libres d'Amérique latine, édition bilingue, textes choisis, présentés et traduits de l'espagnol par Régine Mellac. [Paris], Éditions Le Cerf, « Terres de Feu », 1974, 150 pages, épuisé.


Fictions d’Amérique latine. Anthologie de vingt-deux textes choisis, présentés et traduits de l’espagnol par Bernard Goorden. [Bruxelles], Éditions Recto-Verso, « Ides... et autres » n°3, 1975, 72 pages, épuisé – réédition : Éditions Recto-Verso, « La machine à lire dans le passé », 1986, épuisé.

[Argentine : Eduardo Goligorsky, Angélica Gorodischer, Mario Levrero –Uruguay : Carlos María Federici]. 


Polar latino-américain. Anthologie de treize textes choisis, présentés et traduits de l’espagnol par Bernard Goorden. [Bruxelles], Éditions Recto-Verso, « Ides... et autres » n°14, 1976, 108 pages, épuisé – réédition sous le titre La Nouvelle policière latino-américaine : Éditions Recto-Verso, « La machine à lire dans le passé », 1986, épuisé.

[Argentine : Eduardo Goligorsky, Angélica Gorodischer, Mario Levrero –Uruguay : Carlos María Federici]. 


America libre. Exercice de lecture(s) transformationnel(les) de la poésie contemporaine latino-américaine. Textes de vingt-trois auteurs, choisis, présentés et traduits de l’espagnol par Gérard de Cortanze. [Paris], Éditions Seghers, 1976, 386 pages, illus., épuisé (voir Une anthologie de la poésie latino-américaine contemporaine, 1983).

[Argentine : Mirtha Dermisache, Juan Gelman, Oliverio Girondo, Alberto Girri, Roberto Juarroz, Enrique Molina, Saul Yúrkiévich – Brésil : Augusto de Campos, Haroldo de Campos, Décio Pignatari – Chili : Vicente Huidobro, Fernando Lamberg, Enrique Lihn – Cuba : José Lezama Lima, Severo Sarduy – Équateur: Jorge Enrique Adoum – Mexique : José Emilio Pacheco – Nicaragua : Ernesto Cardenal – Pérou : Antonio Cisnero, Rodolfo Hisnosttroza – Salvador : Roque Dalton – Uruguay : Robert Echavarren, Cristina Peri Rossi]. 


Nouveau monde, mondes nouveaux - Visages de l'Amérique latine. Anthologie, éd. Poeta Ttistan. [Bruxelles], Éditions Recto-Verso, « Ides... et autres » n°10 spécial, mars 1976, 34 pages, épuisé. 

[Argentine : Jorge Luis Borges, César Fernández Moreno, Atahualpa Yupanqui – Bolivie : Jaime Mendoza – Chili : Vicente Huidobro, Gabriela Mistral, Pablo Neruda – Cuba : Mariano Brull, Roberto Fernández-Retamar, Nicolás Guillén, Pablo Hernando Fernandez, José Marti, José Martinez Matos, Manuel Navarro Luna – Équateur : Jorge Carrera Andrade – Guatemala : Miguel Angel Asturias, Julio Fausto Aguilera – Mexique : Octavio Paz, Jaime Torres Bodet –Pérou : Leopoldo Chariarse, Antonio Cisneros, César Vallejo – République Dominicaine : Manuel del Cabral – Uruguay : Alfredo Mario Ferreiro]. 


Mon araignée au plafond, l'étoile sous laquelle je suis né, est un flocon de neige. Textes réunis et traduits par Bernard Goorden, illustration de Andrei Sokolov. [Bruxelles], Éditions Recto-Verso, « Ides... et autres » n°16, mars 1977, 148 pages, illus., épuisé

[Argentine : Mauricio Abadi,  Léon Grinberg,  Marie Langer, Jorge M. Mom, Emilio Rodrigué, Geneviève T. de Rodrigué, Raul J. Usandivaras – Chili : Hugo Correa]. 


Science-fiction latino-américaine. Anthologie de dix textes choisis, présentés et traduits de l’espagnol par Bernard Goorden. [Bruxelles], Éditions Recto-Verso, « Ides... et autres » n°19, 1977, 144 pages, illus., épuisé – réédition : Éditions Recto-Verso, « La machine à lire dans le passé », 1984, 168 pages, épuisé.

[Argentine : Eduardo Golgorsky, Mario Levrero – Uruguay : Alberto Vanasco]. 


Amérique latine fantastique. Anthologie de vingt-six textes choisis, présentés et traduits de l’espagnol par Bernard Goorden. [Bruxelles], Éditions Recto-Verso, « Ides... et autres » n°21, 1979, 150 pages, illus., épuisé – réédition : Éditions Recto-Verso, « La machine à lire dans le passé », 1984, épuisé.

[Argentine : Enrique Anderson Imbert, Juan Jacobo Bajarlia, Adolfo Bioy Casares, Jorge Luis Borges, Nicolás Cocaro, Julio Cortázar, Macedonio Fernández, Angélica Gorodischer, Silvina Ocampo, Adolfo L. Pérez Zelaschi –Brésil : Carlos Drummond de Andrade – Chili : Juan Emar, Alejandro Jodorowsky – Colombie : Gabriel García Márquez – Cuba : César Lopez –Mexique : Juan José Arreola, María Elvira Bermudez, Carlos Fuentes, Juan Rulfo – Nicaragua : Rubén Dario – Pérou : Harry Belevan, César Vallejo –Uruguay : Mario Benedetti, Felisberto Hernández, Mario Levrero –Venezuela : Luis Britto García]. 


La Tête dedans. Mythes, récits, contes, poèmes des indiens d'Amérique. Textes choisis et présentés par Rubén Bareiro Saguier et Jacqueline Baldran. [Paris], Éditions François Maspero, « Action Poétique », 1980, 176 pages, épuisé.


Anthologie de la nouvelle hispano-américaine. Quarante-cinq textes choisis et présentés par Rubén Bareiro-Saguier et Olver Gilberto de León. [Paris], Éditions Pierre Belfond, 1982, 288 pages, bio-bibliographies, épuisé.

[Argentine : Antonio Di Benedetto, Haroldo Conti, Julio Cortázar, Daniel Moyano, Juan José Saer – Bolivie : Renato Prada Oropeza – Chili : Poli Delano, Antonio Skármeta – Colombie : Gabriel García Márquez, Manuel Mejía Vallejo, Policarpo Varón – Costa Rica : Alfonso Chase – Cuba : Onelio Jorge Cardoso, Alejo Carpentier, Manuel Cofiño – Équateur : Yvan Egüez, Raúl Pérez Torres – Guatemala : Augusto Monterroso – Honduras : Eduardo Bahr –Mexique : Juan José Arreola, Rolando Hinojosa, José Revueltas, Juan Rulfo –Nicaragua : Sergio Ramírez – Panama : Rogelio Sinán – Paraguay : Rubén Bareiro Saguier, Augusto Roa Bastos – Pérou : Eduardo González-Viaña, Julio Ramón Ribeyro – Porto Rico : René Marques, Luis Rafael Sánchez –République Dominicaine : René del Risco Bermúdez – Salvador : Alvaro Menén Desleal, Alfonso Quijada Urías – Uruguay : Mario Benedetti, Enrique Estrázulas, Eduardo Galeano, Juan Carlos Onetti, Cristina Peri Rossi –Vénézuela : Alfredo Armas Alfonzo, Luis Britto García, Salvador Garmendia, Oswaldo Trejo – Nouvelles amérindiennes : Robert Yawolu]. 


Brèves n°7 : « Le nouveau monde de la nouvelle en Amérique latine », éd. Catherine et Jean Guiloineau. [Villelongue], Éditions Atelier du Gué, 1982, 128 pages, épuisé. 

[Argentine : Inès Malinow, Luiza Valuenzela – Chili : Ana Vasquez –Colombie : Fanny Buitrago, Flor Romero – Guatemala : Franz Galich –Paraguay : Lincoln Silva  – Uruguay : Matilde Bianqui – Venezuela : Antonia Palacios].


Action poétique n°92 : « 14 poètes d’Amérique latine ». [Ivry-sur-Seine], été 1983, 80 pages, épuisé.

[Contient (p. 2-69) : Argentine : Miguel Angel Bustos, Saul Yurkievich –Bolivie : Eduardo Mitre – Brésil : João Cabral de Melo Neto, Ferreira Gullar –Chili : Vicente Huidobro – Colombie : J. G. Cobo Borda, Alvaro Mutis –Mexique : Marco Antonio Montes de Oca – Nicaragua : Claribel Alegria, Rubén Dario – Pérou : Armando Rojas – Uruguay : Enrique Fierro – Venezuela : Guillermo Sucre]. 


Une anthologie de la poésie latino-américaine contemporaine. Nouvelle édition revue et augmentée de America libre (1976). Textes de trente-cinq auteurs, choisis, présentés et traduits de l’espagnol par Gérard de Cortanze. [Paris], Éditions Publisud, « Transitions », 1983, 432 pages, 30.79 €


* « Pourquoi écrivez-vous ? » Enquête auprès de 400 écrivains réalisé par le Service Livres de Libération, sous la direction de Jean-François Fogel et Daniel Rondeau. [Paris], Libération, hors-série, 1985, illus., épuisé. 
* réédition : [Paris], L.G.F. « Le Livre de poche. Biblio essais » n°4086, 1988, 412 pages, biblio., épuisé.

[Contient les réponses (écrivains latino-américains) : Argentine : Gloria Alcorta, Silvia Baron-Supervielle, Adolfo Bioy Casares, Isidro Blaisten, Jorge Luis Borges, Marco Denevi, Albero Girri, Roberto Juarroz, Marta Lynch, Enrique Medina, Silvina Ocampo, Olga Orozco, Ricardo Piglia, Rodolfo Rabanal, Ernesto Sabato, Osvaldo Soriano, Oscar Hermes Villordo – Bolivie : Pedro Shimose –Brésil : Jorge Amado, António Callado, Autran Dourado, Carlos Drumond de Andrade, Rubem Fonseca, Fernando Gabeira, Raduan Nassar, Darcy Ribeiro, João Ubaldo Ribeiro, Napoleao Saboia, Moacyr Scliar, Marcio Souza, António Torres – Chili : Poli Delano, José Donoso, Jorge Edwards, Oscar Hahn, Enrique Lihn – Colombie : Luis Fayad, Gabriel García Márquez, Pedro Gomez Valderrama, Manuel Mejia-Vallejo, Alvaro Mutis, David Sanchez Juliao – Costa Rica : Alfonso Chase – Cuba : Reinaldo Arenas, Antón Arrufat, Guillermo Cabrera Infante, Nicolás Guillén, Severo Sarduy – Équateur: Alfredo Pareja-Diez Canseco – Mexique : Homero Aridjis, Juan José Arreola, Salvador Elizondo, Carlos Fuentes, Margo Glanz, Fernando del Paso, Elena Poniatowska, Juan Rulfo – Paraguay : José Luis Appleyard, Augusto Roa-Bastos – Pérou : Alfredo Bryce Echenique, Julio Ramon Ribeyro, Mario Vargas Llosa – Porto Rico : Luis Rafael Sanchez – Uruguay : Mario Benedetti, Juan Carlos Onetti, Cristina Peri-Rossi – Venezuela : Luis Britto-García, Salvador Garmendia, Miguel Otero Silva, Arturo Uslar Pietri]. 


Nouvelles hispano-américaines / Cuentos hispano-americanos. I. Des Andes aux Caraïbes. Mythes, légende et réalité. Édition bilingue. Choix des textes, présentation, traduction et notes de Julián Garavito et Christian Regnier. [Paris], Presses Pocket, « Les langues pour tous, série bilingue » n°8504, 1986, 224 pages, épuisé. 
* réédition : « Les langues pour tous » n°2215, 2003, 192 pages, 6.50 € 

[Colombie : Gabriel García Márquez, Flor Romero de Nohra – Cuba : José Martí, Lisandro Otero – Mexique : Manuel Gutierrez Nájera – Nicaragua : Rubén Dario – Paraguay : Rubén Bareiro Saguier – Pérou : Ricardo Palma –Venezuela : Lubio Cardozo, Rómulo Gallegos]. 


Nouvelles hispano-américaines / Cuentos hispano-americanos. II. Rêves et réalité 1952-1977. Édition bilingue. Choix des textes, présentation, traduction et notes de Josette Allavena. [Paris], Presses Pocket, « Les langues pour tous, série bilingue » n°8505, 1986, 224 pages, épuisé. 
* réédition : « Les langues pour tous » n°2219, 2003, 256 pages, 6.50 € 

[Argentine : Jorge Luis Borges, Julio Cortazar – Colombie : Gabriel García Márquez – Cuba : Reinaldo Arenas – Guatemala : Augusto Monterroso –Mexique : Guadalupe Dueñas – Paraguay : Augusto Roa Bastos – Salvador : Álvaro Menén Desleal – Uruguay : Mario Benedetti]. 


Nouvelles de nos exils. Neuf latino-américaines écrivent (Las mujeres del Cono Sur escriben, 1984). Préface de Rubén Bareiro Saguier ; note pour l’édition française de Ghislain Ripault, traduit de l'espagnol par Françoise Campo-Timal, Francine Marthouret et Marilyne-Armande Renard. [Paris], Éditions Arcantère, « Voix au chapitre », 1987, 196 pages, 20.58 € 

[Argentine : Susana Aguad, Cristina Siscar, Elsa Repetto – Uruguay : Cristina Peri Rossi, Ana María Araujo, Ana Luisa Valdes]. 


Anthologie poétique / Antología poética. Cultures hispaniques et culture française au 2e Festival international de poésie de Paris (14-17 septembre 1988), « Le feu des mots », organisé par Poètes sans frontière. Édition bilingue. Préface de Jean-Clarence Lambert. Textes de cinquante-trois auteurs. [Paris / Teruel], Associations Noesis / Collection Unesco d’œuvres représentatives, 1988, 224 pages, épuisé. 

[Contient des poèmes (auteurs latino-américains) : Argentine : Silvia Baron-Supervieille, Ana Beccíu, Fernando Copello, Luisa Futoransky, Diego Mas Trelles, Bernardo Schiavetta, Saül Yurkievich – Chili : Luis Mizón – Cuba : Severo Sarduy, Zoé Valdés – Mexique : Alberto Blanco, Elia Espinosa, Ulalume González de León, Miguel León Portilla, Daniel Leyva, Marco Antonio Montes de Oca, Octavio Paz, Francisco Serrano – Nicaragua : Claribel Alegría –Paraguay : Rubén Bareiro Saguier]. 


Histoires étranges et fantastiques d’Amérique latine. Textes de vingt-neuf auteurs, choisis et présentés par Claude Couffon. [Paris], Éditions Métailié, 1989, 512 pages, épuisé. 
* réédition : Éditions Métailié, « Suites. Suite hispano-américaine » n°1, 1997, 506 pages, 12.20 €

[Argentine : Gloria Alcorta, Hector Bianciotti, Adolfo Bioy Casares, Jorge Luis Borges, Julio Cortázar, Luisa Mercedes Levinson, Silvina Ocampo – Bolivie : Oscar Cerruto – Brésil : Jorge Amado, Carlos Drummond de Andrade, João Guimarães Rosa, J. M. Machado de Assis – Colombie : Gabriel García Márquez – Cuba : Alejo Carpentier –Guatemala : Miguel Angel Asturias – Mexique : Juan José Arreola, Carlos Fuentes, Sergio Galindo, Elena Garro, Juan Rulfo –Paraguay : Augusto Roa Bastos – République Dominicaine : Julian Bosch, Virgilio Díaz Grullón – Pérou : Julio Ramón Ribeyro, César Vallejo, Mario Vargas Llosa – Uruguay : Felisberto Hernández, Juan Carlos Onetti, Horacio Quiroga – Venezuela : ]. 


Anthologie de la nouvelle latino-américaine. Cinquante-trois textes choisis et présentés par Rubén Bareiro-Saguier et Olver Gilberto de León. [Paris], Éditions Pierre Belfond / Unesco, 1991, 428 pages, bio-bibliographies, épuisé.

[Argentine : Rafael Flores, Enrique Medina, Ricardo Piglia, Cristina Siscar, Héctor Tizón, Luiza Valenzuela – Bolivie : César Verduguez Gómez – Brésil : Lygia Fagundes Telles, Rubem Fonseca, João Ubaldo Ribeiro, Herberto Sales, Moacyr Scliar – Chili : Jaime Hagel, Fernando Jerez – Colombie : Arturo Alape, Milciades Arévalo, Jorge Eliécer Pardo, José Luis Garcés González, Evelio José Rosero – Costa Rica : Alfonso Peña – Cuba : Jesús Diaz, José Lorenzo Fuentes, Severo Sarduy – Équateur: Raul Vallejo Corral, Javier Vásconez –Guatemala : Dante Liano – Honduras : Roberto Castillo – Mexique : René Avilés Fabila, Roberto Bravo, Rafael Ramírez Heredia, Jim Sagel, Edmundo Valadés – Nicaragua : Lizandro Chavez Alfaro – Panama : Enrique Jaramillo Levi – Paraguay : Rodrigo Díaz Pérez, Renée Ferrer de Arréllaga – Pérou : Harry Belevan, Cronwell Jara, Julio Ortega, Alfredo Pita – Porto Rico : Carmello Rodríguez Torres, Ana Lídia Vega – République Dominicaine : Marcio Veloz Maggiolo – Salvador : Manlio Argueta – Uruguay : Fernando Ainsa, Matilde Bianchi, Tarik Carson, Hugo Giovanetti Viola, Mario Levrero, Tomás de Mattos –Venezuela : José Balza, Orlando Chirinos, Adriano González-León]. 


Le Serpent à plumes n°6 : « Amérique latine ». Dessin d’Eduardo Arroyo. [Paris], numéro spécial, hiver 1989-1990, épuisé 
* réédition : « Le Serpent à plumes-poche » n°6, 1993, 234 pages, 5.34 € 

[Argentine : Sivina Ocampo – Chili : Antonio Skármeta – Cuba : Guillermo Cabrera Infante –Guatemala : Miguel Ángel Asturias – République Dominicaine : Marcio Veloz-Maggiolo – Uruguay : Juan Carlos Onetti –Venezuela : Salvador Garmendia].


Histoires d’amour d’Amérique latine. Textes de quarante-trois auteurs, choisis et présentés par Claude Couffon. [Paris], Éditions Métailié, 1992, 480 pages, 28.97 € – réédition : Éditions Métailié, « Suites. Suite hispano-américaine » n°59, 2002, 480 pages, 13 €

[Argentine : Jorge Luis Borges, Julio Cortázar, Bernardo Kordon, Eduardo Mallea, Enrique Medina, Pedro Orgambide, Juan Jose Saer, Hector Tizón, Luisa Valenzuela – Bolivie : Yolanda Bedregal de Conitzer – Brésil : Carlos Drummond de Andrade, Joaquim Maria Machado de Assis, Lygia Fagundes Telles – Chili : Poli Délano, Jorge Edwards, Luis Sepúlveda, Antonio Skármeta – Colombie : Gabriel García Márquez, Alvaro Mutis – Cuba : Lydia Cabrera, Guillermo Cabrera Infante, Alejo Carpentier, Daína Chaviano, Jesús Díaz, Enrique Labrador Ruiz, Virgilio Piñera, Enrique Serpa – Équateur: Adalberto Ortiz – Guatemala : Miguel Ángel Asturias, Augusto Monterroso – Mexique : Agustín Monsreal, José Emilio Pacheco, Elena Poniatowska, Guillermo Samperio, Eraclio Zepeda – Nicaragua : Rubén Darío – Paraguay : Rubén Bareiro Saguier – Pérou : José María Arguedas, Alfredo Bryce Echenique –Salvador : Salarrué – Uruguay : Eduardo Galeano, Cristina Peri Rossi, Horacio Quiroga]. 


Menaces. Anthologie de la nouvelle noire et policière latino-américaine. Textes de trente-cinq auteurs, choisis par Olver Gilberto de León ; précédé de « Le récit policier en Amérique latine », par Néstor Ponce ; suivi de « Quelques repères bio-bliographiques », par Olver de León. [Nantes], Éditions L'Atalante, 1993, 444 pages, 21.19 €

[Argentine : Vicente Battista, Adolfo Bioy Casares, Jorge Luis Borges, Mempo Giardinelli, Juan Martíni, Enrique Medina, Luisa Valenzuela – Brésil : Caio Fernando Abreu, Carlos Drummond de Andrade, Rubem Fonseca, Josué Guimarães, Dalton Trevisan – Chili : Poli Délano – Colombie : Jorge Eliécer Pardo, Gabriel García Márquez, Manuel Mejía Vallejo – Cuba : Ignacio Cárdenas Acuña, Armando Cristóbal Pérez, Berta Recio Tenorio – Équateur: Ivan Egüez – Guatemala : Augusto Monterros – Mexique : Rafael Bernal, Antonio Helú, Rafael Ramirez Heredia, Paco Ignacio Taibo II – Paraguay : Gabriel Casaccia –Pérou : Alfredo Pita, Julio Ramón Ribeyro, César Vallejo – République Dominicaine : Márcio Veloz Maggiolo – Uruguay : Enrique Estrázulas, Hugo Giovanetti Viola, Juan Carlos Onetti, Horacio Quiroga – Venezuela : Ednodio Quintero]. 

« Pour ceux qui connaissent mal le polar latino-américain, les trente-cinq textes de cette remarquable anthologie vont donner des fringales de lecture. On découvre des auteurs de polars comme Paco Ignacio Taibo II, mais aussi d'autres grands noms de la littérature comme Gabriel Garcia Marquez et Jorge Luis Borges. Tous les styles sont représentés, du récit politique (Les Censeurs) au récit noir mettant en scène des exclus (La Chaîne en or), en passant par l'histoire classique de privé (Et ça la fait rire...), le récit psychologique (L'Attente), l'humour, et même le fantastique (Le Singe homicide). Regroupés par pays, ces textes dressent un portrait contrasté d'où ressortent les différences de culture, de climats, de régimes politiques et de visions de la vie. À la fin du recueil, de brèves notices biographiques et bibliographiques fournissent des idées de lecture. Un recueil précieux, aussi bien pour l'amateur du genre que pour tous les amoureux de l'Amérique latine. » (Jean-Marc Laherrère) 


Anthologie de la littérature hispano-américaine. Cent soixante-quatre extraits de textes (en espagnol) de cent quarante-cinq auteurs, choisis et présentés (en français) par Jean Franco et Jean-Marie Lemogodeuc. [Paris], Éditions Presses Universitaires de France, « Premier cycle », 1993, 416 pages ; 2002, 3e éd. corrigée ; 2009, manque provisoirement. 

« Polyphonique et foisonnante, la littérature des dix-neuf pays de l'Amérique hispanique se dégage peu à peu des modèles européens pour acquérir son autonomie dans la seconde moitié du dernier siècle. Les 164 textes retenus (pour 145 auteurs) retracent l'itinéraire de la littérature hispano-américaine du XXe siècle en soulignant les grands axes de son évolution, les réseaux de correspondances et les recherches formelles. Plus que d'un simple catalogue de textes et d'auteurs, il s'agit d'un regroupement raisonné qui combine la chronologie et la cristallisation des thématiques et des esthétiques, et qui fait apparaître les diverses tendances sans prétendre à l'exhaustivité. Ainsi ce livre s'adresse-t-il aussi bien aux étudiants de l'enseignement supérieur et des classes préparatoires et aux candidats aux concours désireux de parfaire leurs connaissances qu'au grand public en quête d'un guide de lecture. On y trouvera les grands classiques et les textes fondateurs mais aussi les publications les plus significatives des vingt dernières années. » (Quatrième de couverture


Détenu... disparu. Poèmes et contes d’Argentine et du Chili, traduit de l’espagnol par Obrador. [Villeneuve-d'Ascq], Éditions Obrador, 1993, 144 pages, 10.67 € 


L’Épreuve des mots. Poètes hispano-américains 1960-1995. Textes de quarante et un auteurs, choisis et présentés par Saúl Yurkievich ; suivi d’une note d'Henri Deluy. [Paris], Éditions Stock, « Versus », 1996, 440 pages, épuisé. 

[Argentine : Jorge Luis Borges, Juan Gelman, Alberto Girri, Daniel G. Helder, Enrique Molina, Olga Orozco, Alejandra Pizarnik – Chili : Elvira Hernández, Enrique Lihn, Nicanor Parra, Gonzalo Rojas – Colombie : Jaime Jaramillo Escobar, Víctor Manuel Gaviria, Orietta Lozano – Cuba : Reinaldo Arenas, Eliseo Diego, José Lezama Lima, Nancy Morejón, Reina María Rodríguez –Équateur: Jorge Enrique Adoum – Hondurass : Roberto Sosa – Mexique : Coral Bracho, David Huerta, Tedi López Mills, José Emilio Pacheco, Octavio Paz – Nicaragua : Ernesto Cardenal, Carlos Martínez Rivas – Pérou : Eduardo Chirinos, Antonio Cisneros, Carlos German Belli, Carmen Ollé, Blanca Varela –Porto Rico : Rosario Ferré – Salvador : Roque Dalton – Uruguay : Circe Maïa, Alejandra Pizarnik, Ida Vitale – Venezuela : Rafael Cadenas, Yolanda Pantín, Juan Sánchez Peláez, Guillermo Sucre]. 


Nouvelle Revue Française n°528 :« Amérique latine, trente ans après ». [Paris], Éditions Gallimard, numéro spécial, janvier 1997, 144 pages, épuisé. 

[Argentine : Juan José Saer – Chili : Luis Sepúlveda – Colombie : Alvaro Mutis – Cuba : Guillermo Cabrera Infante, Severo Sarduy – Guatemala : Rodrigo Rey Rosa – Mexique : Alejandro Aura, Sergio Pitol, Guillermo Samperio – Pérou : José María Arguedas, Alfredo Bryce Echenique, Julio Ramón Ribeyro –Uruguay : Juan Carlos Mondragón, Horacio Quiroga]. 


Écritures latino-américaines de fin de siècle à Paris. Édition bilingue. Choix des textes par Jorge Torres ; présentation de Efer Arocha ; photographies d’Iván Kraljevic. [Paris], Éditions Vericuetos, Chemins scabreux, « Escargot au galop » n°14, juin 1998, 206 pages, illus., 12.20 € 

[Argentine : Vivian Lofiego, Omar Emilio Sposito – Chili : Luis del Río Donoso, Chico Guerra, Ivan Treskow – Colombie : Francia Elena Goenaga Olivares, Myriam Montoya, Jorge Torres Medina – Équateur: Guillermo Pedro Balda –Mexique : Silvia Eugenia Castillero – Nicaragua : Norman Palma-Guzman –Pérou : Homero Alcade Cabanillas, Sui-Yun – Venezuela : José Barroeta]. 


Théâtre latino-américain contemporain (1940-1990). Anthologie de onze pièces. Introduction d'Osvaldo Obregon ; bibliographie générale du théâtre latino-américain contemporain. [Arles], Éditions Actes Sud-Papiers / Unesco « Œuvres représentatives », 1998, 672 pages, 28.81 € 

[Argentine : Griselda Gambarro – Brésil : Nelson Rodrigues – Chili : Egon Wolf – Colombie : Carlos José Reyes – Cuba : José Triana – Guatemala : Miguel Ángel Asturias – Mexique : Emilio Carballido – Pérou : Enrique Solari Swayne – Porto Rico : Luis Rafael Sánchez – Uruguay : Ricardo Prieto –Venezuela : José Ignacio Cabrujas].

« Pour la première fois, paraît en France une anthologie de la dramaturgie latino-américaine contemporaine (1940-1990). Onze pièces représentatives de la diversité culturelle d’un continent où les tendances esthétiques provenant d’Europe, d’Afrique et d’Asie se croisent et se métissent avec les rites et les cérémonies de la mythologie pré-hispanique. Ainsi les pays qui ont une forte tradition théâtrale comme l’Argentine, le Mexique et plus récemment le Brésil qui ont une estimable richesse dramaturgique comme Cuba, Porto Rico, le Chili, et l’Uruguay. La tradition culturelle autochtone, reflétée dans les pièces du Guatemala et du Pérou, trouve son complément dans la forte vitalité émergente du théâtre du Venezuela et de la Colombie. Grâce à cette anthologie, le lecteur de langue française pourra finalement aborder l’évolution de la dramaturgie latino-américaine dans la seconde moitié du XXe siècle. » (Fernando Ainsa)


Cinq pièces d'Amérique latine. Anthologie. [Montreuil-sous-bois, Seine-Saint-Denis], Éditions Théâtrales, « Répertoire contemporain » / Maison Antoine Vitez, 1999, 288 pages, 22.60 €

[Argentine : Eduardo Pavlovsky, Daniel Veronese – Chili : Marco Antonio de la Parra – Cuba : Joël Cano – Uruguay : Carlos Liscano].


L’Amérique latine et la Nouvelle Revue Française (1920-2000). Textes réunis et présentés par Fernando Carvallo, avec la collaboration de Nicole Aboulker, Anne Husson et Gustavo Guerrero ; avant-propos de Michel Braudeau et François Vitrani ; préface d’Édouard Glissant. [Paris], Éditions Gallimard, « Les Cahiers de la Nrf », 2001, 750 pages, 29.73 €

[Contient des comptes rendus, des chroniques, des notes de lectures, ainsi que des textes de : Argentine : Hector Bianciotti, Jorge Luis Borges, Julio Cortázar, Roberto Juarroz, Alejandra Pizarnik, Juan José Saer, Beatriz Sarlo –Brésil : Jorge Amado, Osman Lins – Chili : Luis Mizón, Luis Sepúlveda –Colombie : Alvaro Mutis – Cuba : Guillermo Cabrera Infante, Joel Cano, Jesús Díaz, Iván de La Nuez, Severo Sarduy – Guatemala : Rodrigo Rey Rosa –Mexique : Homero Aridjis, Juan José Arreola, José Carlos Becerra, Adolfo Castañon, Elsa Cross, Carlos Fuentes, José Emilio Pacheco, Fernando del Paso, Octavio Paz, Sergio Pitol, Paco Ignacio Taibo II – Paraguay : Augusto Roa Bastos – Pérou : José María Arguedas, Alfredo Bryce Echenique, Julio Ramón Ribeyro, Mario Vargas Llosa – Uruguay : Juan Carlos Onetti, Horacio Quiroga]. 

« En 1909 André Gide et ses amis s'aventurent dans un projet éditorial qui aspirait à réconcilier l'individuel, le national et l'universel... “Car il faudrait enfin comprendre que ces trois termes se superposent et qu'aucune œuvre d'art n'a de signification universelle qui n'a d'abord une signification nationale, n'a de signification nationale qui n'a d'abord une signification individuelle.” Depuis, La Nouvelle Revue française est restée le témoin des illusions, égarements et tragédies d'un siècle qui s'est refermé sous les signes de l'information, des échanges et du métissage.
Auprès des fondateurs, Valery Larbaud avait veillé à ce que l'Amérique latine et sa littérature soient connues en France, ayant traduit, analysé et préfacé les principaux auteurs de l'entre-deux-guerres. Plus tard, Roger Caillois fera connaître l'œuvre de Jorge Luis Borges, Octavio Paz et bien d'autres, avant que le “boom” des années soixante et soixante-dix ne s'impose comme l'expression écrite d'une région du monde qui depuis le seizième siècle a occupé une place particulière dans l'imaginaire des Français. Ainsi, des poèmes, contes, extraits de romans et essais des plus importants écrivains latino-américains ont été publiés à côté de chroniques et de notes d'auteurs français qui ont assuré leur traduction et réception en France. Pendant plus de quatre-vingts ans, La Nouvelle Revue française n'a cessé de se faire l'écho de récits de voyages, des arts, des sciences sociales et de la littérature de l'autre monde. Les récents dossiers consacrés à l'“Amérique latine, trente ans après”, ainsi que ceux sur Cuba et le Mexique, confirment la foi dans la puissance de la parole écrite qui avait été proclamée comme le but de la revue par l'un de ses anciens directeurs : nous devrons “... nous sauver deux fois, d'abord des autres, ensuite de nous-mêmes. Et c'est peut-être le plus ardu qui restera pour la fin ”. » (Fernando Carvallo)

 

Voyage au cœur des femmes latino-américaines. Dix-neuf nouvelles choisies, présentées et traduites de l’espagnol par Agnès Poirier. [Paris], Éditions Michalon, 2003, 208 pages, 16 €

[Argentine : Graciela Gliemmo – Bolivie : Ana Maria Grisi – Chili : Andrea Maturana – Colombie : Ana Maria Jaramillo Mejia – Costa-Rica : Dorelia Barahona – Cuba : Marilyn Bobes – Equateur : Carolina Andrade – Guatemala: Mildred Hernandez – Honduras : Waldina Mejia – Mexique : Roselia Bonifaz – Nicaragua : Marisela Quintana – Panama : Luisa Flores – Paraguay : Milia Gayoso – Pérou : Mariella Sala – Porto-Rico : Mayra Santos – Republique Dominicaine : Angela Hernandez-Nunez – Salvador : Aida Elena Parraga –Uruguay : Andrea Blanque – Venezuela : Milagros Socorro]

« Depuis quelques années, les femmes ont fait irruption de manière significative dans la littérature latino-américaine. Dix-neuf femmes, originaires de dix-neuf pays de l'Amérique hispanique, animées d'une même passion, l'écriture, réagissent, se défendent et luttent avec leurs armes. Imaginaire de mots, de sonorités, de souffrances, de passions, tout est bon pour nous émouvoir et nous rappeler que, sur ce continent, la condition féminine reste une bataille de chaque instant. » (Présentation de l'éditeur


Frontières. Anthologie de nouvelles hispano-américaines. Édition sous la direction de Philippe Dessommes-Florez. [Lyon], Presses universitaires de Lyon, « Nouvelles d’Amérique latine », 2003, 320 pages, 23 € 

[Argentine : Fernando Bermúdez, Juan Forn – Bolivie : Edmundo Paz-Soldán – Chili : Mario Bahamonde Silva, Jaime Collyer, Poli Délano, Ramón Díaz Eterovic – Colombie : Juan Carlos Botero – Cuba : Soledad Cruz Guerra –Équateur: Galo Garlarza Dávila, Francisco Proaño Arandi – Mexique : Francisco José Amparán, Elena Garro, Ignacio Padilla, Francisco Rebolledo, Humberto Rivas, Eraclio Zepeda – Panama : Enrique Jaramillo Levi – Paraguay : Guido Rodríguez Alcalá, Helio Vera Viveros – Pérou : José de Pierola – République Dominicaine : Marcio Veloz-Maggiolo – Uruguay : Fernando Aínsa, Saúl Ibargoyen Isla – Venezuela : Ednodio Quintero, Arturo Uslar Pietri]. 

« Aujourd'hui, elle n'a plus besoin d'affirmer qu'elle existe pour rayonner dans et hors de ses propres frontières. Elle est devenue multiforme, variée à l'infini, universelle, objectivation d'une communauté d'écrivains, fruit d'une communication, et parfois d'une solidarité transfrontalière et voyageuse qui s'exprime autour de préoccupations partagées dépassant les cadres nationaux. Coincé entre le règne animal et le règne divin, l'homme se définit par les limites qu'il s'assigne. Ces limites n'étant pas universelles, son destin lui enjoint constamment ou de les accepter facilement des autres, ou de les reformuler, de les reconnaître, de les déplacer, soit en tant qu'individu, soit en tant que membre d'une communauté. Les auteurs de Frontières explorent les modalités de définition de soi que se donnent les personnes et les communautés de tous ordres par l'acceptation, le rejet ou la transgression des frontières géographiques, géopolitiques, socio-culturelles, mentales qui sont les leurs. Au-delà des différences culturelles de ces trente auteurs et des contextes qu'ils dépeignent ou évoquent, au-delà des sensibilités littéraires individuelles contrastées, apparaît donc cette interrogation universelle sur le rapport de l'individu à son identité. Et dans la réponse à l'interrogation, point déjà en chaque lecteur l'image de l'humanité qu'il prétend construire. L'objectif essentiel de Frontières est de présenter au lecteur, en suivant un fil rouge significatif, des nouvelles contemporaines qu'ignore – volontairement ou non – le monde de l'édition française, mais dont l'absence distordrait l'image et la compréhension que l'on peut avoir, ici, de la production actuelle. Certaines des nouvelles ont, d'ailleurs, été primées en Amérique latine et en Espagne. La consultation, les rencontres avec des acteurs de culture impliqués en Amérique dans la critique, l'édition, la diffusion, l'écriture, les associations d'écrivains, et en France dans la représentation culturelle, ont été des clefs dans la constitution du corpus de nouvelles, toutes inédites en langue française. L'anthologiste dirige aussi les travaux de l'Atelier de traduction hispanique de l'École Normale Supérieure de Lyon (Sciences), dont nous livrons ici les résultats précis, rigoureux, créatifs. » (Présentation de l'éditeur


Le Paris latino-américain / El París latinoamericano. Anthologie bilingue des écrivains latino-américains à Paris, XXe - XXIe siècles, éd. Milagros Palma, préface de Claude Couffon. [Paris], Éditions Indigo & Côté-femmes, 2006, 298 pages, 21 € 

[Argentine : Silvia Barón Supervielle, Héctor Bianchioti, Silvina Bullrich, Julio Cortázar, Alicia Dujovne Ortiz, Luisa Futoransky, Vivian Lofiego, Gregorio Manzur, Graciela Piotón-Cimetti, Alejandra Pizarnik, Elsa Repetto, Ernesto Sábato, Juan José Saer, Susana Sulic, Atahualpa Yupanki, Saúl Yurkievich –Chili : Diomenia Carvajal, Luis Del Río-Donoso, Enrique Gómez Correa, Vicente Huidobro, Patricia Jerez, Orlando Jimeno Grendi, Luis Mizón, Pablo Neruda, Salvador Reyes, Jorge Rossi – Colombie : Efer Arocha, Rosa Luisa Ballesteros, Gabriel Garcia Márquez, Myriam Montoya, Pablo Montoya, Marvel Moreno, Ernesto Müchler Tobar, Julio Olaciregui, Flor Romero, José Asunción Silva –Cuba : José Álvarez Barragaño, Miguel Barnet, Alejo Carpentier, Esteban Cobas Puente, Soledad Cruz Guerra, Fayad Jamís, Jacobo Machover, Jorge Mañach, Eduardo Manet, Nivaria Tejera, Zoe Valdez – Équateur : Jorge Carrera Andrade, Jorge Dávila Vásquez, Rocío Durán Barba, Alfredo Gangotena, Telmo Herrera, Juan Montalvo, Alfredo Noriega, Ramiro Oviedo, Huilo Ruales – Guatemala : Miguel Àngel Asturias, Enrique Gómez Carrillo, José Mejía – Mexique : Juan José Arreola, Diana Castillejas, Silvia Eugenia Castillero, Vilma Fuentes, Jorge Ibargüengoita, Octavio Páz, Alfonso Reyes, Martín Solares – Nicaragua : Rubén Darío, Milagros Palma, Norman Palma Guzmán, Olimpia Zúñiga – Paraguay : Rubén Barreiro Saguier – Pérou : Violeta Barrientos Silva, Leyla Bartet, Alfredo Bryce Echenique, Grecia Cáceres, Jorge Eduardo Eielson, Héctor Loaiza, Porfirio Mamani Macedo, Patricia Matuk, César Moro, Jorge Najar, Carlos Oquendo, Julio Ramón Ribeyro, Sebastián Salazar Bondy, Manuel Scorza, César Vallejo, Blanca Varela, Mario Vargas Llosa, Mario Wong – République Dominicaine : Angélica Cross Frïas –Salvador : Carlos Abrego, Roberto Armijo, Consuelo Suncín, Gabriela Trujillo –Uruguay : Silvia Larrafiaga, Horacio Quiroga, Jules Supervielle, Ingrid Tempel –Venezuela : Fernando Ainsa, César Andrade, Andrés Bello, Rufino Blanco-Fombona, Maguy BlancoFombona, Teresa De la Parra, Diana Lichy, Juan Sánchez Peláez, Arturo Uslar Pietri]. 

« Depuis le début du XXème siècle, Paris est le lieu d'ancrage de nombreux écrivains latino-américains. Cette anthologie bilingue qui a pour thème la ville de Paris, rappelle ces auteurs illustres du passé (Rubén Darío, Teresa de la Parra, Vicente Huidobro, Victoria Ocampo, César Vallejo, Miguel Ángel Asturias, Alejandra Pizarnik...) et la vitalité de la création des auteurs contemporains qui vivent à Paris. Cette anthologie permet d'établir une continuité entre le passé et le présent de l'écriture latino-américaine. » (Présentation de l'éditeur


L'Atelier du roman n° 48 : « L'Amérique latino-romanesque ». [Paris], Éditions Flammarion / [Montréal, Québec], Éditions Boréal, 2006, 204 pages,15 € 

[Contient des textes de Roberto Bolano, Rodrigo Fresán, Miguel Galego Roca, Pedro Ángel Palou, Alan Pauls, Edmundo Paz Soldán, Ricardo Piglia, Sergio Pitol, Enrique Vila Matas, Jorge Volpi]. 


Écritures de femmes d'Amérique latine en France (Du XIXe siècle à nos jours) / Escrituras de mujeres de América latina en Francia (Del siglo XIX hasta nuestros días). Anthologie bilingue, éd. Milagros Palma, préface de Michèle Ramond, prologue de Milagros Ezquerro. [Paris], Éditions Indigo & Côté-femmes, 2007, 420 pages, 23 € 

[Argentine : Susana Aguad, Gloria Alcorta, Elvira de Alvear, Silvia Barón Supervielle, Diana Bellessi, Silvina Bullrich, Claudia Carlisky, Romina Doval, Alicia Dujovne Ortiz, Luisa Futoransky, Luisa Mercedes Levinson, Vivian Lofiego, Eduarda Mansilla de García, Tununa Mercado, Silvina Ocampo, Victoria Ocampo, Olga Orozco, Elvira Orphée, Roxana Páez, Alicia Quintas, Elsa Repetto, Graciela Piotón-Cimetti, Alejandra Pizarnick, Ana Maria Shua, Cristina Siscar, Alfonsina Storni, Susana Sulic, Marta Traba, Luisa Valenzuela, Leda Valladares, Maria Elena Walsh – Bolivie : Lindaura Anzoátegui de Campero, Maria Virginia Estenssoro – Chili : Clemencia Ahumada Cerda, Maria Luisa Bombal, Marta Brunet, Lucrecia Brito Cuadra, Diomenia Carvajal, Maribel Chenin, Patricia Jerez, Nora Komatsu, Gabriela Mistral, Maria Mónvel, Violeta Parra, Ana Pizarro, Ana Vázquez-Bronfman, Teresa Wilms Montt – Colombie : Soledad Acosta de Samper, Alba Lucía Angel, Luisa Ballesteros Rosas, Adriana Carrera, Gloria Cecilia Díaz, Victoria Fajardo de Silva, Magdalena Fety de Holguín, Myriam Montoya, Doris Ospina, Márvel Moreno, Flor Romero – Costa Rica : Ana lstarú, Ana Cristina Rossi – Cuba : Lydia Cabrera, Lira Campoamor Sánchez, Julieta Campos, Soledad Cruz Guerra, Gertrudiz Gómez de Avellaneda, Wendy Guerra, Yvette Guevara, Rauda Jamiz, Karla Suarez, Nivaria Tejeira, Zoe Valdez –Équateur : Mariposa del Castillo, Rocío Durán Barba, Teresa Gutiérrez Chávez – Guatemala : Maria Cruz – Mexique : Julieta Campos, Diana Castilleja, Silvia Eugenia Castilleros, Vilma Fuentes, Elena Garro, Margot Glantz, Guadalupe Nettel, Helena Paz Garro, Elena Poniatowska, Lina Zerón – Nicaragua : Claribel Alegria, Gloriantonia Henríquez, Milagros Palma, Olimpia Zúniga –Panama : Lucie Moreno Ducreux, Olga Pinilla – Pérou : Silva Violeta Barrientos, Leyla Bartet, Grecia Cáceres, Zoila Aurora Cáceres, Patricia Matuk, Blanca Varela – Porto Rico : Carmen Ana Pont – République Dominicaine : Angélica Cross Frías – Salvador : Consuelo Suncín, Gabriela Trujillo, Marie Nilsson – Uruguay : Ana Maria Araüjo, Marosa Di Giorgio, Gilberte Gensel, Silvia Larrafiaga, Susana Soca, Isabel Soto, Ingrid Tempel – Venezuela : Maguy BlancoFombona, Elizabeth Burgos, Teresa De la Parra, Patricia Guzmán, Diana Lichy, Alexandra Puleo, Yurinís Prieto, Carole Prunhuber, Aurora Sambrano].

« Dans cette anthologie sont réunis cent-dix huit écrivains femmes d'Amérique latine qui ont vécu ou vivent en France. Les seize nationalités, représentées dans cette anthologie, illustrent la fascination qu'exerce la France sur les intellectuels latino-américains depuis le début du XIXe siècle. La France devient la patrie de ces femmes contraintes d'abandonner leur pays face à l'intolérance, l'exclusion sociale, le sexisme et la persécution politique. L'écrivaine mexicaine Elena Garro (1917-1998), auteure du récit Andamos huyendo Lola (1980), s'exile en France comme toute une génération de créatrices qui arrivent à Paris en pleine euphorie de la révolution culturelle de Mai 68, où l'on lit Le Deuxième sexe dans lequel Simone de Beauvoir examine la condition féminine selon les perspectives biologique et sociale et esquisse les voies qui mènent à la libération des femmes. » (Présentation de l'éditeur


Quand elles se glissent dans la peau d’un homme. Nouvelles de dix-neuf femmes hispano-américaines, choisies, présentées et traduites de l’espagnol par Agnès Poirier. [Paris], Éditions Michalon, 2007, 164 pages, 15 € 

[Argentine : Samanta Schweblin – Bolivie : Giovanna Rivero – Chili : Eugenia Echeverría – Colombie : Freda Mosquera – Costa Rica : Dorelia Barahona –Cuba : Mirta Yañez – Équateur : Carolina Andrade – Guatemala : Mildred Hernández – Honduras : María Eugenia Ramos – Mexique : Ana García –Nicaragua : Marisela Quintana – Panama : Consuelo Tomas – Paraguay : Lucía Scosceria – Pérou : Margarita Saona – Porto Rico : Yesenia Ramos –République Dominicaine : Rosa Silverio – Salvador : Claudia Hernández –Uruguay : Olga Traba – Venezuela : Milagros Socorro].

« Dix-neuf femmes écrivains originaires des dix-neuf pays de l'Amérique hispanique se glissent dans la peau d'un homme. Que ce soit dans celle d'un vieillard atteint d'Alzheimer, d'un génial faussaire enlevé par la mafia, d'un avocat brutalement «plaqué» par sa femme, d'un écrivain en mal d'inspiration, d'assassins sans état d'âme ou encore d'un «bon citoyen» anthropophage, elles nous racontent des histoires étranges et inquiétantes. Elles-mêmes ont vécu dans un monde machiste, souvent aux prises avec des dictatures et n'en ressortent pas indemnes. L'imagination est parfois morbide, le climat celui de la misère, on n'y donne pas cher d'une vie, ce qui n'exclut pas l'émotion et la poésie, l'humour et la dérision. Ces voix féminines reflètent les luttes des femmes et nous offrent, dans une diversité de thèmes et de styles, un recueil de nouvelles originales et surprenantes dont la lecture ne laisse jamais indifférent. » (Présentation de l'éditeur


Dimension latino. Anthologie de SF latino-américaine, éd. Sylvie Miller, couverture de Guillermo Vidal. [Black Coat Press, Encino, Californie], Rivière blanche,  « Dimension » 2, 2007, 328 pages, 20 € 

[Sommaire : Argentine : Carlos Gardini, Magdalena Mouján Otaño – Chili : Pablo Castro, Rodrigo Jurri, Luis Saavedra – Colombie : Antonio Mora Velez –Cuba : Vladimir Hermandez, Yoss – Mexique : Roberto López Moreno, Gabriel Trujillo Muñoz]. 

« Dimension Latino présente, en quatorze nouvelles, un petit échantillon de la SF latino-américaine. Cette sélection de textes variés, écrits par des auteurs qui n'ont rien à envier aux Anglo-Saxons ou aux Européens, aborde le cyberpunk, dans « Reflets » ou « Exerion », les mondes post-apocalyptiques, dans « Décombres » ou « Comme des poissons dans la nasse », les voyages dans le temps dans « Gu ta gutarrak » ou « Le secret », le contact avec les extraterrestres, dans « Le clown de porcelaine », « Notre Jerry Garcia » ou « Kaishaku », la découverte scientifique dans « Apolvénusia » ou « Les interférences », et enfin la guerre interplanétaire dans le casse intergalactique de « L'impératrice ». Transportez-vous à l'autre bout de la Terre en découvrant la SF hispanique du Nouveau Monde. » (Présentation de l'éditeur)

 

 

 

 

 

 

 

 


Haut de page >