Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[MEXIQUE] (Mexico, D. F., 1959). Elle collabore à la rubrique culturelle de différents médias comme le journal El Financiero, au Mexique ou El Bolígrafo, en Espagne. Éditrice et directrice de revue sur Internet pendant cinq ans, directrice des éditions Linajes Editores, elle a publié des nouvelles (Minicrónicas de listón y otros cuentos, 2007), deux romans (Posdata para Ana, 2003 ; Detrás de la luz, 2008) et près d'une vingtaine de recueils de poèmes.

Bibliographie (poésie) : Luna en abril (1996), Luna en abril. Sueños (1997), Luna en abril. Cartas (1998), La Spirale du feu / La espiral del fuego (2000), Rosas Negras para un Ataúd sin cuerpo (2000), Mezcla de piel / Zweierlei Aut (2001), Blau / Azul poemas (2001), Fuga de silencio / Leise Flucht (2001), Amoradas Borbolestas (2001), Moradas mariposas (2002), Vino rojo (2003), Un ciel grandit au fond des yeux / Un cielo crece en el fondo de tus ojos, édition bilingue, traduit de l’espagnol par Pierre Clavillier (annoncé à paraître, en 2004, aux Éditions de la Barbacane), Nostalgia de Vida (2005), Ciudades donde te nombro (2005), Antología imprescindible (2007), Consagración de la piel (2007), La herida invisible. Breve antología (2008), Música de alas al viento. Poemas de amor (2008).

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions)
* « Mon pays, un grand pays », « Papillons violets », poèmes traduits par Claude Couffon et René Gouédic, dans Poésie mexicaine du XXe siècle (Patiño, 2003).
* Extrait de Moradas Mariposas (La Havane, Unión y Uneac, 2002), traduit par Claude Couffon, dans Écritures de femmes d'Amérique latine en France (Indigo & Côté-femmes, 2007).
* Poèmes, dans Poesibao (Le Journal permanent de la poésie, 2005).

LIVRES (Traductions)

La Spirale du feu / La espiral del fuego, édition bilingue, poèmes traduits de l’espagnol par Philippe Burin de Roziers, préface de Luisa Ballesteros Rosas. [Paris], Éditions L’Harmattan, « Poètes des cinq continents » n°262, 2000, 114 pages, 9.95 €

« Lina Zerón hérite de la profondeur de ce qu'on appelle au Mexique la “poésie concrète”, portée au sommet des exigences socio-politiques et littéraires par Ocatavio Paz qui a influencé considérablement les nouvelles générations. Dans tous ses livres Lina Zerón dévoile la nudité des émotions humaines, laissant loin derrière elle la pudeur superflue perçue assez souvent dans des textes chargés d'atavismes. » (Quatrième de couverture)

Un ciel grandit au fond des yeux / Un cielo crece en el fondo de tus ojos, édition bilingue, traduit de l’espagnol par Pierre Clavillier. [Fumel, Lot-et-Garonne], Éditions de la Barbacane, annoncé à paraître en 2004 ( ?)  


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

A
A
A
A
A
A
A
B
B
B
B
B
B
C
C
C
C
C
C
C
D
E
E
E
F
F
F
F
G
G
G
G
H
H
I
K
L
L
L
L
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
N
N
O
O
O
P
P
P
P
Q
R
R
R
R
R
R
R
S
S
S
S
S
S
T
T
U
U
V
V
V
Z

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook