Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[MEXIQUE] (Chetumal, Quintana Roo, 1946). Journaliste politique (La Jornada), éditeur (Cal y Arena), essayiste, romancier et nouvelliste. Invité du Salon du livre de Paris en mars 2009.

Bibliographie (fiction) : Con el filtro azul, nouvelles (1978), La decadencia del dragón, nouvelles (1983), Morir en el Golfo, roman (1985), Historias conversadas, nouvelles (1992), El error de la luna, roman (1995), Un soplo en el río, roman (1998), El resplandor de la madera, roman (1999), Las mujeres de Adriano, roman (2001), Mandatos del corazón, roman (2002), El amor imperativo de Alejandro Villalobos, nouvelles (2002), La tragedia de Colosio (novela sin ficción), roman (2004), La conspiración de la fortuna, roman (2005), La provincia perdida, roman (2007).

LIVRES (Traductions)

La Mort à Veracruz (Morir en el Golfo, Océano, 1985), roman, traduit de l’espagnol par Mara Hernández et René Solis. [Paris], Éditions du Seuil, 1992, 320 pages, épuisé.
* Réédition : Éditions du Seuil, « Points. Policiers » n°670, 1994, 320 pages, épuisé.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

A
A
A
A
A
A
A
B
B
B
B
B
B
C
C
C
C
C
C
C
D
E
E
E
F
F
F
F
G
G
G
G
H
H
I
K
L
L
L
L
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
N
N
O
O
O
P
P
P
P
Q
R
R
R
R
R
R
R
S
S
S
S
S
S
T
T
U
U
V
V
V
Z

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook