Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[MEXIQUE] (Mexico, 1972). Directeur artistique et dessinateur de Complot Internacional (1997–1999), co-fondateur des éditions Pellejo/Molleja et romancier, il s'est d'abord fait connaître sous le pseudonyme de « Bef » comme caricaturiste politique et créateur de fanzines et de revues (Sub, Felina, Hemofilia, Molotov, Número X, Tripodología).

Bibliographie : Error de programación, jeunesse (1997), ¡¡Bzzzzzzt!! Ciudad interfase, nouvelles (1998), Cuento de hadas para conejos, jeunesse (2001), El llanto de los niños muertos, nouvelles (2004), Pulpo cómics, anthologie d'histoire de sf (2004), Tiempo de alacranes, roman (2005), Gel azul, avec El estruendo del silencio, roman (2006), Groar, jeunesse (2007), Monorama, anthologie d'histoires courtes (2007), Ladrón de sueños, jeunesse (2008)

LIVRES (Traductions)

Une saison de scorpions (Tiempo de alacranes, Joaquín Mortiz, 2005), roman, traduit de l'espagnol par Claude de Frayssinet. [Paris], Éditions Moisson rouge-Alvik, 2008, 178 pages, 14 €
« Même les tueurs à gages ont des états d'âme... Au moment d'abattre celui qui doit être son dernier “client” avant la retraite, El Güero décide d'épargner ce bon père de famille et se retrouve... à la place du mort. En cavale au volant de sa précieuse Impala, pourchassé par ses anciens collègues, il croisera le chemin d'un braqueur de banques yougoslave et de sa fine équipe de “narcojuniors”. La rencontre entre l'ex-tueur à gages et les apprentis gangsters sur fond de quiproquos en plein désert mexicain fera des étincelles... Délirant et violent comme un Tarantino, ce court roman est un “western urbain” drôle et vivant, peuplé de personnages hauts en couleur. »
« L'un des meilleurs polars mexicains que j'ai lus récemment... Un concentré de Barry Gifford et de Sam Peckinpah ! » (Paco Ignacio Taibo II)  

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

A
A
A
A
A
A
A
B
B
B
B
B
B
C
C
C
C
C
C
C
D
E
E
E
F
F
F
F
G
G
G
G
H
H
I
K
L
L
L
L
M
M
M
M
M
M
M
M
M
M
N
N
O
O
O
P
P
P
P
Q
R
R
R
R
R
R
R
S
S
S
S
S
S
T
T
U
U
V
V
V
Z

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook