Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

Vous êtes ici : Accueil > L'actualité

L'actualité de la librairie

Les rencontres dédicaces

  • Jeudi 9 mai à 18h30

    Rencontre avec Frédérique TOUDOIRE-SURLAPIERRE pour "Le fait divers et ses fictions" aux Editions de Minuit. Débat animé par Florence FIX

    LE FAIT DIVERS ET SES FICTIONS
    TOUDOIRE-SURLAPIERRE FREDERIQUE : LE FAIT DIVERS ET SES FICTIONS (MINUIT - )

    Prix : 18.00 €

    >> Commander un exemplaire dédicacé

  • Jeudi 23 mai à 18h30

    A l'occasion de la parution en Pléiade des "Romans et Récits" de Romain GARY (parution le 16/05) et de l'Album qui lui est consacré, nous vous invitons à rencontrer Mireille SACOTTE, Maxime DECOUT et Denis LABOURET

Le billet de la librairie

  • Verdier, 40 ans d'édition

    En 1979 naissaient sous l’impulsion de Gérard Bobillier, Colette Olive et Michèle Planel les éditions Verdier. Cette création s’inscrit dans la continuité d’un engagement qui fait de la pensée le territoire de l’universel. Au fil des années s’est construit un catalogue remarquable où cohabitent  la littérature, les Sciences Humaines, la philosophie, l’art et la spiritualité.

    Verdier, c’est d’abord une fratrie d’écrivains parmi lesquels Pierre Michon, qui marque son entrée aux éditions en 1988 avec la publication de “Vie de Joseph Roulin”, ou Pierre Bergounioux dont la publication des “Carnets de notes” constitue une aventure éditoriale sans précédent. On peut citer aussi David Bosc, Ahmed Bouanani et son “Hôpital” Kafkaien, Armand Gatti, Michel Jullien, Christophe Pradeau, Jean-Jacques Salgon et ses “autobiographies d’un autre” (Basquiat, Toussaint-Louverture..), Pierre Silvain dont on garde en mémoire le très beau “Julien Letrouvé colporteur”. Ou encore Mathieu Riboulet dont la parution prochaine d’un inédit “Les portes de Thèbes” est annoncée, ce qui a de quoi réjouir tous les lecteurs de cet écrivain dont la prose “fouille les corps, cherchant où se noue le passé”.(P.Boucheron), et l’on peut ajouter à cette liste l’inclassable Lutz Bassman.

    Si la littérature française est fort bien bien représentée au catalogue, la littérature étrangère n’est pas en reste avec des collections qui témoignent d’une belle diversité. Ainsi de la collection “Terra d’Altri” pour le domaine italien fondée par le regretté Bernard Simeone et dirigée aujourd’hui par Martin Rueff. “Maison des autres” de Silvio d’Arzo, “Histoire de Tonle” de Mario Rigoni Stern, “La petite lumière” d’Antonio Moresco, “Cahier gothique“ de Mario Luzi ou plus récemment “Bas la place, y’a personne” de Dolores Prato font aujourd’hui figure de classique. Du côté de la littérature espagnole, nous devons à Verdier la lecture des oeuvres magnifiques de Miguel Delibes, Julio Llamazares et de Felipe Hernandez.

    Chez les allemands, ce sont aussi de belles découvertes issues de la collection “Der Doppelganger” dirigée par le germaniste, traducteur et écrivain Jean-Yves Masson : Rilke et ses “poèmes à la nuit”, Ilse Aichinger dont on a redécouvert le roman phare “Un plus grand espoir”, la très singulière Yoko Tawada et les autrichiens Josef Winkler et Robert Menasse qui a publié en janvier dernier un roman formidable autour de la construction européenne oscillant sans cesse entre la gravité et le burlesque. Sans oublier les extraordinaires “Scènes de ma vie “ de Franz Michael Felder.

    La littérature russe est aussi très bien représentée avec pas moins de deux collections, “Slovo” et “Poustiaki”. C’est à Verdier que l’on doit l’édition intégrale des “Récits de la Kolyma” de Chalamov, “Eloge des voyages insensés” de Golovanov, les oeuvres de Khlebnikov et de Danil Harms, la découverte du génial Sigismund Krzyzanowski ou encore la publication d’un classique “Des petits riens sans importance” de Iouri Annenkov qui brosse la chronique romanesque entre 1900 et 1923 à Saint-Pétersbourg d’une époque de bouleversements inouïs, s’accompagnant de furieuses destructions et de morts innombrables.

    Verdier, c’est aussi un catalogue en Sciences humaines. Avec notamment les historiens Carlo Ginzburg, dont les “Batailles nocturnes” (ouvrage pionnier de la micro-histoire) fut son premier livre édité en français en 1980, ou Patrick Boucheron.

    Il faut citer aussi le maître livre de Gershom Scholem consacré à “Sabbatai Tsevi : le messie mystique”, le désormais classique “Essais hérétiques” de Jan Patocka, “Heidegger et le nazisme” de Victor Farias, livre qui fit polémique en son temps, les ouvrages de Jean-Claude Milner, qui a proposé récemment une relecture minutieuse de la Révolution française, et ceux de Paul Audi. Enfin impossible de ne pas mentionner la collection “Les Dix paroles” qui a révélé au public les grands textes de la pensée juive comme le “Guide des égarés” de Maïmonide et de rappeler la mémoire de Benny Lévy, figure tutélaire des éditions Verdier.

    Pour célébrer cet anniversaire nous organisons à la librairie deux rencontres : l’une avec Giorgio Agamben et Jean-Baptiste Brenet le 3 Avril pour “Intellect d’amour”, l’autre avec Marielle Macé, pour le poétique et politique “Nos cabanes”, qui  dialoguera avec Michel Naepels pour “Dans la détresse, une anthropologie de la vulnérabilité” (EHESS), le 18 Avril.


    PS : Ce billet ne prétend pas rendre compte de toute la riche production des éditions Verdier. Pour cela nous vous renvoyons au très beau catalogue édité à l’occasion des 40 ans et disponible en librairie.


    25 mars 2019 Partager

    >> Voir la liste des billets publiés

Le billet de la librairie

  • Verdier, 40 ans d'édition

    En 1979 naissaient sous l’impulsion de Gérard Bobillier, Colette Olive et Michèle Planel les éditions Verdier. Cette création s’inscrit dans la continuité d’un engagement qui fait de la pensée le territoire de l’universel. Au fil des années s’est construit un catalogue remarquable où cohabitent la littérature, les Sciences Humaines, la philosophie, l’art et la spiritualité.

    25 mars 2019

    >> Lire la suite

Facebook